Au cinéma cette semaine

par LES VOIVRES 88240  -  15 Décembre 2015, 17:21

Au cinéma cette semaine

Je réclame le droit à l'erreur, à faire des fautes d'orthographes, à me tromper de nom, de prénom et de lieu. La seule chose que je sais faire c'est tomber dans l'âme des gens, de faire des articles où je me mets leurs tripes autour du cou. Je laisse aux journalistes officiels le soin de faire des listes de gagnants. La seule chose que je revendique c'est de parler de mes amis et d'une commune que j'aime "Les Voivres "

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
E
J'aime cet arbre, ce cerisier qui montre sa force en tendant sa branche haut et fort. Signe de victoire !
J'aime le fond de ce blog avec la sensibilité qui s'y dégage.
Répondre
N
A part un de mes colonels qui prétendait être parfait, personne ne l'est en réalité. Je me trompe, je laisse aussi passer quelques (trop de) fautes d’orthographe, etc. Bref, je prend acte de ce post réactif, signal d'une sensibilité à fleur de peau, qui répond sans l'ombre d'un doute à mon "marronnier" et à ma demande de resituer un commentaire. Si on disposait de "smileys", on pourrait signifier qu'il s'agit parfois d'humour...
Inutile de mettre mes tripes autour de votre cou et, si je pose quelques fois une question, je n'établis pas de liste de gagnant.
Je ne pense pas non plus qu'on puisse me suspecter de ne pas aimer Les Voivres où, pourtant, il ne me resta plus - hélas - que quelques amis.
Ragaillardi, une nouvelle fois, par la présence de notre vieux cerisier, promis, juré, la prochaine fois (si prochaine fois il y a), je prendrai la précaution d'utiliser un MP.
Répondre
L
Pas de problème tout le monde sait que Les Voivres et le devoir de mémoire sont deux de vos passions.
Je ne vous compte pas non plus parmi les journalistes.
Non il n'y a pas de smiley et je ne pense pas non plus que vous ayez besoin d'un MP, vos commentaires et vos articles sont simplement un autre regard, à chacun son style.
L
Il est bien entendu que ce n'est qu'une fausse colère et que depuis le début j'avais compris l'humour par contre l'autre partie est vraie on parle de ses amis point barre