Rentrée à la Transition d'ici

par LES VOIVRES 88240  -  7 Octobre 2015, 05:21  -  #Transition d'ici

 Jean-Luc, Marie-Michèle et Odile

Jean-Luc, Marie-Michèle et Odile

Article écrit en collaboration avec Charlotte et en utilisant des extraits du compte rendu d'Adeline. Nous les remercions.

Le terme de rentrée n'est certainement pas le bon, car la plupart des adhérents de la Transition d'Ici ne semblent pas avoir pris beaucoup de vacances et ont continué à s'impliquer durant l'été dans leurs actions. Ce week-end encore Mireille et Charlotte invitaient toutes leurs amies pour participer le dimanche à un Cercle de Femmes à Festi la Vida.

Mais repos ou pas, elle est arrivée pleine d’énergie et souriante, comme d'habitude. Elle a pris rapidement la direction des opérations et en premier a demandé à Adeline de remplacer Marie-Michèle qui débordée, ne veut plus s'impliquer autant.

"- Grâce et à cause de Charlotte, j'ai eu une année épouvantable et magnifique à la fois. Maintenant à part dans ce qui est vert je ne peux plus participer à tout. "

Jean-Luc part aussi, il était jusqu'ici le lien avec Epinal en transition

"- Maintenant, la Transition d'ici a pris son rythme de croisière, je vais donc la quitter et continuer de travailler avec celle d'Epinal. "

Et il y a également Odile qui, éprouvée par les trajets trop longs qu'elle doit faire pour venir en réunion, préfère prendre un peu ses distances. Mais comme les autres, elle reste sympathisante et a bien l'intention d'assister régulièrement aux manifestations.

Jean-Claude Vorgy

Jean-Claude Vorgy

Cela n'empêche pas ceux qui restent d'avoir beaucoup d'idées, des projets à présenter ou de vouloir nous parler de leurs activités récentes.

Jean-Claude Vorgy crieur public et musicien, fait partie du réseau Cocagne. il est aussi déléguè au Collectif National de la Transition Citoyenne.

Toutes les associations qui sont adhérentes se retrouvent pour travailler ensemble.

Adeline a donc commencé de noter le compte-rendu de la réunion.

Elle est satisfaite de sa première saison de ventes. Ses plantes aromatiques et médicinales ont bien poussé et ont plu aux clients. Peut-être aussi son magnifique chapeau de paille et son grand sourire ont ils aidé à séduire le chaland , ou le fait que toutes ses plantes soient cultivées en bio ?

Adeline

Adeline

Charlotte était impatiente de nous raconter sa rencontre récente avec Rob Hopkins (fondateur du mouvement de La Transition) Au cours de sa conférence, il a donné de nombreux exemples de résilience citoyenne mais il a aussi beaucoup insisté sur les valeurs fondamentale de la transition tel que cultiver la bienveillance, la solidarité, le partage plutôt que le repli sur soi et l'isolement .

La prise de conscience de notre pouvoir de petits colibris qui font chacun leur part impacte déjà nos modes de vies et nos habitudes de consom-acteurs. Ici à Les Voivres pour beaucoup cela passe par la connaissance de soi, savoir identifier ses besoins fondamentaux,et y répondre. Il y a aussi toute ses petites révolutions aux quotidien comme celles que l'on retrouve dans Le Cri du Colibri.

Johnny, lui, nous présente ce livre qui l'a passionné : le roman de la transition, préfacé par Pierre Rabhi écrit par l'alsacien Michel HUTT, " Le Cri du Colibri " .

Cette fiction pose les bases d’une société en transition qui nous interpelle :

« - Comment vivre sereinement dans un monde en surchauffe et contribuer, modestement, à le rendre meilleur ? »

Après le décès de son père vivant à Muhlbach en Alsace un homme va vivre dans ce village avec son enfant, s'intégrer à la population et commencer de conduire sa vie selon le principe de la transition.

Extrait

« Joëlle proposa alors que chacun prenne dix bonnes résolutions pour un mode de vie plus résilient, en s’engageant à les mettre en pratique dès que possible. Décidée à donner l’exemple, elle se promit d’arrêter les permanentes et les teintures, d’aller marcher en montagne au moins dix fois par mois, de ne plus acheter de plats cuisinés à l’huile de palme ou aux OGM, de réactiver son potager, de donner ses vêtements superflus pour la bourse de Secours Populaire, de boire de la tisane locale plutôt que du café, de ne manger de la viande que 3 fois par semaine au maximum, de prendre le train pour aller travailler en y incitant également ses collègues, et de ne plus se mettre les doigts dans le nez en regardant la télé, ce qui provoqua l’hilarité générale «

In Le Cri du Colibri.

Johnny travaille actuellement avec son groupe Colibri 88 sur l'éducation pour mettre en place des pédagogies alternatives. Il accompagne régulièrement des personnes à la dérive pour les aider à retrouver certaines valeurs.

Il nous présente aussi "l'Université du Nous " qui va venir quelques jours à la Bresse les 9-10 et 11 octobre et le Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs au centre Léo Lagrange d'Epinal.

L'Université du Nous invite à rendre possible et active notre posture de coopération par les outils de gouvernance partagée et d'intelligence collective.

La présidente relance aussi deux propositions de commissions, une concernant la création d'un verger partagé et l’autre l'installation d'une Gratiféria permanente dans le village.

Il est temps de mettre au propre ses projets qui une fois ficelés, seront présentés à la mairie.

Charlotte et Johnny

Charlotte et Johnny

Gerlinde veut organiser un petit apéritif pour remercier les salariés de la Mairie, de l'Eaudici et de la Maisondici qui ont aider à mettre en place le festival.

Gerlinde et Julian

Gerlinde et Julian

Annick aimerait fleurir la place du village en mettant en place des jardinières d’incroyables comestibles. Johnny propose de lui donner des palettes pour les fabriquer.

Pour ma part, je demande si l'association peux embaucher une personne en contrat d'insertion de façon à assurer une communications croisée qui permettrait d'annoncer et de suivre toutes les manifestations organisées par des associations ou des organismes publics. Affaire à suivre, mais pour cela il faudrait une personne qui maîtrise bien la bureautique.

On le voit pour le moment il y a beaucoup d'idées. Certaines d'entre elles vont être réalisées et seront autant de gouttes d'eau apportées par les colibris de Charlotte.

Annick

Annick

 Samedi 10 octobre, 18h00 : cercle de femmes, Salle des associations de Les Voivres

 Samedi 31 octobre, 11h00 : apéritif déjeunatoire (sur invitation !), Salle des associations de Les Voivres

 Samedi 31 octobre, 13 -14h : Conseil d’administration, Salle des associations de Les Voivres

 Samedi 14 novembre, 18h00 : cercle de femmes, Salle des associations de Les Voivres

 Dimanche 15 novembre, 11h00 : balade à définir

 Samedi 12 décembre, 18h00 : cercle de femmes, Salle des associations de Les Voivres

 + Agenda d’Epinal en transition :

http://epinal-en-transition.fr/agenda/il-etait-une-fois-dans-lest/

ère fête des savoirs, Jardin des 7 lieux, Epinal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :