I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash

par LES VOIVRES 88240  -  26 Octobre 2015, 05:41  -  #Artistes

" Tout le monde n'a pas la chance d'être orohelin. " Poil de Carotte.

" Tout le monde n'a pas la chance d'être orohelin. " Poil de Carotte.

Le film « Poil de Carotte » était projeté à Bains-les-Bains, samedi soir, à l’initiative de la MJC. Pour mémoire, il avait été monté par Christian NARDIN alors professeur au Collège de Bains-les-Bains. Poil de Carotte était incarné par Eric SUDOL, jeune collégien de 16 ans à cette époque.

Christian NARDIN, Mr Lepic, était son partenaire dans le film tourné aux Grands Prés chez Melle Thérèse ISEL en août 1983.

Un public nombreux assistait à cette séance, parmi eux beaucoup d'anciens élèves du collège et des habitants de la région qui avait déjà vu cette version plusieurs fois.

Je l'ai personnellement découverte et je croyais que j'allais retrouver les scènes du livre "Poil de Carotte " que régulièrement, au lycée, un groupe d'élèves nous lisait et commentait au cours d'une soirée littéraire.

Mais, première surprise, en écoutant la présentation du film par Mr Nardin, j'appris qu'il avait mis en scène le texte intégral d'une pièce de théâtre que Jules Renard avait écrite 6 ans plus tard dans des circonstances dramatiques. Son père, François vient de se suicider, son frère Maurice s'est noyé. Il est facile de comprendre que les pensées de l'écrivain sont sombres.

Le livre éponyme était assez léger, mélangeant les drames et l'humour et tout le monde était plus ou moins brocardé. Poil de Carotte le souffre douleur n'était lui-même pas exempt de cruauté.

Il est responsable du renvoi de la vielle bonne. Jaloux, il dénonce au pensionnat un de ses camarades et un surveillant.

Mais là nous ne sommes plus dans le registre de la comédie. C'est une tragédie d'une douloureuse densité.
C'est Monsieur Jean, la Maison de Poupée
d'Ibsen.
C'est La Mouette, La Cerisaie de Tchékov.

C'est Electre de Giraudoux ou Oedipe Roi de Sophocle.

Le père qui s'enfuit à la chasse ou se réfugie dans son procès. Surtout ne rien voir, ne rien entendre, ne rien sentir.

Poil de Carotte qui massacre un chardon en pensant tuer sa mère.

Qui veut la fuir à tout prix, en se suicidant, en restant toute l'année au pensionnat.

Elle, qui ne fait que piquer, griffer, humilier, écraser.

Félix, le frère, qui est né pour se laisser idolâtrer, qui comme une éponge absorbe l'amour de ses sujets sans en restituer une seule goutte et qui, référence inaccessible, apparaît quelques instants dans le film.

Indifférent à tout, il pêche, se livre au farniente. Il est heureux Félix, lui on l'aime.

Car tous les autres se haÏssent, tous les autres se détestent, s'abominent et ressassent 16 ans de rancoeurs et d'avanies.

16 ans où chacun attend que l'autre lui dise : "- Je t'aime."

C'est ce qui rend cette pièce si moderne, tous ces thèmes soulevés : le suicide des enfants, le divorce, la peur de l'autre qu'il est plus facile de haïr que de connaître, la solitude, le refus de se partager, d'aller vers l'autre

Régulièrement çà pète et çà explose :

"- Je te hais. Je te hais car tu ne m'aimes pas. Tu ne m'aimes pas et puisque je n'ai pas le droit de me venger sur toi, de te tuer, je vais me tuer moi.

Comme cela je réussirais à te faire souffrir comme tu le fais en ne me donnant pas ton amour ! "

I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash

Mr Michel Fournier, président de la Com Com du Val de Vôge, Mr Christian Nardin réalisateur du film et acteur, Mme Nicole Lhote, présidente de la MJC.

Mrs Christian Nardin et Eric Sudol

Mrs Christian Nardin et Eric Sudol

Il n'a plus de nom. C'est Poil de Carotte et il ne veut pas qu'Annette l'appelle par son prénom:

"-Moi, c'est Poil de Carotte.

-Mais ce n'est pas un nom çà !"

Est-il tellement soumis qu'il ne pense pas qu'il puisse en être autrement ? Il sera surpris quand son père va lui dire : " François. " Ce sera d'ailleurs à ce moment qu'ils vont enfin se retrouver.

Ou bien veut-il faire de ce sobriquet humiliant un drapeau pour dénoncer la cruauté de sa mère ?

I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash
I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash
I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash
I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash
I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash
I see human soul in the pictures I take. G.M.B. Akash

Tout ceci se joue exactement comme dans la pièce de théâtre avec une unité de lieu et de temps presque parfaite.

Aujourd'hui Mme Lepic n'a pas tenu compte de la nouvelle bonne Annette. Celle ci va bouleverser les règles du jeu, pousser Poil de Carotte a se rebeller, provoquer le dialogue entre le père et le fils.

Dans leur long face à face, ils vont explorer leur haine, démonter son mécanisme et accepter de dire : "- Je t'aime."

Ils vont comprendre que Mme Lepic est une mère et une épouse qui espère la même chose qu'eux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :