Ors d’automne

par LES VOIVRES 88240  -  13 Octobre 2015, 05:55  -  #Qu'il est beau mon village

J'ai craqué, et recraqué
J'ai craqué, et recraqué

J'ai craqué, et recraqué

La distribution de " L'Echo des 3 provinces " par votre serviteur a duré un peu plus longtemps que prévu. La lumière était trop parfaite le premier jour et ensuite les feuilles changeaient de couleur presque à vue d'oeil.

C'était donc une excuse parfaite pour faire l'école buissonnière et profiter de chaque arrêt devant une boîte aux lettres pour sortir l'appareil.
Bref, ce fut l'occasion de faire le tour du village en photographi
es

Les Feugnottes
Les Feugnottes

Les Feugnottes

Derrière l'église
Derrière l'église

Derrière l'église

Chemin du cimetière
Chemin du cimetière

Chemin du cimetière

Moulin des Voivres
Moulin des Voivres

Moulin des Voivres

En partant vers Bains les Bains
En partant vers Bains les Bains

En partant vers Bains les Bains

Le Beaulieu
Le Beaulieu

Le Beaulieu

Le Chaudiron
Le Chaudiron

Le Chaudiron

La Basse des Orges
La Basse des Orges

La Basse des Orges

Le Grand Bois
Le Grand Bois

Le Grand Bois

Le Ban Saint Pierre
Le Ban Saint Pierre

Le Ban Saint Pierre

La Grande Fosse

La Grande Fosse

Fin d'année

Sous des cieux faits de filasse et de suie,
D’où choit morne et longue la pluie,
Voici pourrir
Au vent tenace et monotone,
Les ors d’automne ;
Voici les ors et les p
ourpres mourir.

O vous qui frémissiez, doucement volontaires,
Là-haut, contre le ciel, tout au long du chemin,
Tristes feuilles comme des mains,
Vous gisez, noires, sur
la terre.

L’heure s’épuise à composer les jours ;
L’autan comme un rôdeur, par les plaines circule ;
La vie ample et sacrée, avec des regrets sourds,
Sous un vague tombeau d’ombre et de crépuscule,
Jusques au fond du sol se tasse e
t se recule.

Dites, l’entendez-vous venir au son des glas,
Venir du fond des infinis là-bas,
La vieille et morne destinée ?
Celle qui jette immensément au tas
Des siècles vieux, des siècles las,
Comme un sac de bois
mort, l’année.

Emile Verhaeren

 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
 Ors d’automne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Belles photos en effet et, maintenant, mieux situées. Je pense avoir reconnu (mais cela demande confirmation) grâce à un petit coin de porte roulante métallique et peut-être aussi à un « buisson d'églantier » la maison (anciennement) Marcel Chassard dit "le Parisien", très voisine de la nôtre.
Répondre
L
C'est cela, j'avais donné des pistes. Cet automne ils sont beaux.