Le repas alsacien de la Saint Rémy

par LES VOIVRES 88240  -  5 Octobre 2015, 05:39  -  #Associations, #Saint Remi

Qui pourrait résister à de telles ambassadrices ?
Qui pourrait résister à de telles ambassadrices ?Qui pourrait résister à de telles ambassadrices ?

Qui pourrait résister à de telles ambassadrices ?

Pour avoir fait le plein à la fête de l'été, l'association de la Saint Rémy entendait bien renouveler l'expérience et occuper jusqu'au dernier strapontin même si pour cela, il fallait prendre un chausse pied pour caser tous les invités.

Le pari est réussi, après un démarrage un peu lent avec des réservations qui donnaient du souci à Ursula, tout le monde s'est décidé en bloc et jusqu'au dernier moment les demandes sont arrivées.

Mais cette fois, il n'y eu pas de rupture de stock, tout était calculé large. La nourriture solide et liquide. Il y a même eu une deuxième tournée de Tarte Flambée pour ceux qui le désiraient. Francis voulait une fois de plus battre son record et personne ne pouvant l'arrêter il fallait bien écouler ce qui sortait de son four.

Rassurez-vous tout fut consommé. Tous les bénévoles se placèrent ensuite dans les starting blocks pour être prêt à affronter le gros morceau : le service de la choucroute garnie.

S'il fallait décerner un premier prix à un participant de cette course de fond, je dirais que Christelle le remporta. Elle avait tous les atouts pour elle, des années d'expérience à servir dans des collectivités, le pas vif et l'oeil sûr. Elle prenait trois assiettes à chaque fois. Mais Karol faisait un bon outsider et la talonnait de près. Tous les autres se démenaient aussi à qui mieux mieux.

Après cela il restait la Forêt Noire dans la dernière ligne droite. Cela pour la nourriture solide.

Pour ce qui concerne la liquide, Jörg et Thierry ont essoré toute la nuit les manettes de leurs distributeurs de bière sous pression et ce serait seulement un effet de style si nous parlions de dernière ligne droite dans ce domaine. Mais Les Voivres sont une petite commune. Entre le robinet et le lit, il n'y quelquefois qu'un pas.

C'est vous dire que, ceux qui craignant d'avoir froid, avaient amené une petite laine se sont trompés. Une salle pleine, un bon chauffage, des fours qui ronflaient et une ambiance caniculaire n'incitaient pas à grelotter

Ce qui me fait un peu peur, c'est qu'ils ont l'air de prendre goût au succès. Alors que vais je écrire l'an prochain ? la salle était comble. Cà sentira le réchauffé. Mais au théâtre il y a une loi qui se vérifie régulièrement. Quand une pièce fait salle comble, si on loue pour les représentations suivantes un endroit plus grand, on jouera là aussi à guichets fermés.

Il suffit donc que toute l'équipe de la Saint Rèmy envoie Valèry à la mairie avec son plus grand sourire demander que l'an prochain, un chapiteau supplémentaire soit monté pour qu'ils puissent accueillir plus de monde. Voilà t'il pas une bonne idée ?

Et moi, j'aurais l'an prochain un article tout pondu.

Tartes flambées, acte I scène 2

Tartes flambées, acte I scène 2

Quand Fanny s'habille en alsacienne, elle fait des ravages.

Quand Fanny s'habille en alsacienne, elle fait des ravages.

Un petit bonjour à une collègue et à des amis

Un petit bonjour à une collègue et à des amis

Deux spécialistes en HDB ( haut débit de bière ) se rencontrent...

Deux spécialistes en HDB ( haut débit de bière ) se rencontrent...

Le repas alsacien de la Saint Rémy

Mr Noêl Jean et son épouse, plus Voivrais de cœur tu meurs, ont fait un tour de France de 3000 km avant de venir à la soirée.

Tous les bras sont requis, petits ou grands.

Tous les bras sont requis, petits ou grands.

Ein prosit ein prost.. Oktoberfest ? Nein, Saint Rèmy, ach so !

Ein prosit ein prost.. Oktoberfest ? Nein, Saint Rèmy, ach so !

Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Le repas alsacien de la Saint Rémy
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
De La Flèche à Saint-Pée-sur-Nivelle (64), Vézézoux (43), La Moirette (71), Zell am Harmersbach (Allemagne), Les Voivres, le tour de France de ma compagne et du Vosgien de cœur que je suis, a aussi, à l'image du "vrai" (?) Tour de France, un peu empiété Outre-Rhin.
Promis, je raconterai tout - ou presque - dans mon blog sur "Loomji" (avec un lien bien sûr vers l'excellent site de Bernard) mais, avant de m'y remettre, il me faut un peu de temps, voire beaucoup, pour "digérer" ( le mot convient parfaitement) les bons moments de ces 19 jours et me replonger dans la réalité de la vie quotidienne.
En attendant, merci à Françoise (ma camarade d'école) et à Jacques son mari pour leur accueil extrêmement chaleureux ; à Patrick (mon ancien conducteur en 71-72 au 11ème RA d'Offenbourg) et à son épouse Annie qui se démènent toujours pour nous accueillir généreusement en Auvergne ; à mon ancien capitaine (que je ne remercierai jamais assez de m'avoir permis d'aller en mission à Beyrouth en 1985) et à son épouse, maintenant heureux éleveurs de chevaux dans le Brionnais ; à Nathalie (ma fille) et à son compagnon Thomas qui ont su - entre autres - me mettre en relation avec Monsieur S⌂ren Fuss "historien bénévole" du camp d'Haslach où des maquisards de Grandrupt ont été déportés ; à René et à Claudine qui n'ont eu de cesse que de "se mettre en quatre" pour rendre notre séjour agréable ; à Bernard avec qui j'ai pu converser un moment sur nos échanges d'internautes ; et, enfin, à Monsieur le Maire de Les Voivres avec qui j'ai pu faire part - tout en le remerciant et en appréciant le vin d'honneur "restreint" - de mes sentiments concernant la réhabilitation de la tombe du soldat Marchand.
Merci encore à toutes et à tous !
Répondre
L
Et merci d'avoir pris le temps de ce commentaire en attendant de savoir si les petits changements dans la présentation des articles peuvent apporter un plus. Beaucoup de projets, mais encore beaucoup d'inexpérience, toutes les remarques sont donc bonnes à prendre.
G
Bravo a tous pour votre repas de la Saint Remy qui avait l'air bien sympathique. C'est là que je regrette d'habiter si loin !!! mais qui sait !!! il est bien possible qu'un jour, je revienne faire un dernier tour de piste dans ce petit village que j'aime tant et ou j'ai tant de bons souvenirs.
très cordialement à tous
Répondre
L
Merci, tout le monde serait heureux de vous voir