Vu sur facebook

par LES VOIVRES 88240  -  4 Septembre 2015, 06:01

Si Facebook a la réputation d'empiéter sur la vie privé des internautes, il est cependant possible d'y découvrir des informations très intéressantes sur les pages de personnes ou d'entreprises qui s'en servent judicieusement.

En voici deux exemples :

Vu sur facebook

L'entreprise In Bô attache une grande importance à sa communication. Sa page Facebok est le reflet de la majeure partie des actions sponsoring, sportives, commerciales ou de relations publiques menées. Elle partage aussi les nombreux reportages qui sont réalisés sur ces manifestations..

Sur cette page Facebook des centaines de cartes postales anciennes montrant des villes et villages vosgiens sont partagés.
Si la localité de Bains les Bains est très bien représentée nous n'en avons pas trouvé une seule sur Les Voivres. Heureusement grâce à nos correspondants nous avons déjà pu en publier quelques unes.

Par contre il y a une belle vue sur Harsault et les jardins à l'entrée du village. Il y eut une époque où tous les jardiniers se retrouvaient là pour cultiver leur potager.

Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités
Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités

Vues sur la page Facebook : Les Vosges dans le passé = quelques localités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Que pense Bains-les-Bains du fait de ne plus être chef-lieu de canton ?
Répondre
N
« Ainsi trois personnes âgées créent un emploi. » : surtout dans les foyers-logements, puis les maisons de retraite et enfin les PF.
Bref, de l'humour noir, à l'image de cette matinée maussade.
L
Message reçu, mais plus qu'une question de taille, pour survivre une commune doit avoir une politique qui donne envie à des personnes de s'installer chez elle et il n'y a pour cela pas de recettes miracles. La seule chose de sûre c'est que chaque personne qui s'installe est une richesse, quel que soit son âge ou sa qualification.
Ainsi trois personnes âgées créent un emploi.
N
Prendre garde de ne pas être ni le premier ici, ni pas même le second à Rome.
L
Je n'ai rien entendu. Chacun attend pour savoir à quelle sauce il va être manger. Je pense que pour tout le monde La com com du Val de Vôge restera l'unité de référence. En fin de compte c'est toujours la même histoire : Mieux vaut être le premier ici que le second à Rome.