Le jardin de Fernand, la légende

par LES VOIVRES 88240  -  28 Août 2015, 05:37  -  #Cultivar

Le jardin de Fernand, la légende

Le jardin de Fernand Etienne, tout le monde en a entendu parler.
Quand, avec Jacqueline, ils étaient propriétaires du restaurant, une grande partie des légumes servies à table étaient de sa production.

Plusieurs énormes serres et des cultures de plein champ lui permettaient de remplir les marmites avec des produits frais ou qu'il mettait lui-même en conserve.
Il avait construit à cet effet un stérilisateur d'une capacité de 80 bocaux, un monstre, quand le jardinier lambda est content après en avoir préparés 10 par jours.

Les cousins stoïques équeutaient des montagnes de haricots tout en écoutant du rock, Uriah Heep, Génésis ou Gradefull Dead.

Les pommes de terre et les carottes remplissaient ses caves.

Et quand ce n'était pas des légumes, des fruits : cerises, mirabelles et quetsches garnissaient les bocaux.

Maintenant il plante et sème uniquement pour son usage mais à moins d'avoir un appétit de Gargantua, beaucoup de personnes doivent en profiter car il a toujours un énorme jardin.

Les 400 poireaux qu'a dénombrés Pierre Broggini. Nous n'avons pas revérifié.

Des citrouilles pour nourrir une armée de sorcières, plusieurs ares de pommes de terre et de carottes et bien entendu courgettes, salades, haricots et des tomates, Marmande ou Coeur de Pierre énormes, bien mures.

Il a été obligé de les mettre sous filets, des merles viennent les picorer. De même il a des soucis avec sa Scarole et sa Pain de Sucre. Des rongeurs mangent les racines.

Il y a effectivement une pullulation de ces animaux qui ont une mortalité beaucoup plus faible par temps sec que quand il pleut.

Nous espérons qu'ils ne feront pas trop de dégâts et nous donnons rendez-vous à Fernand pour le mois d'octobre, juste avant la récolte de ses citrouilles.
Qui sait ce pourrait être l'occasion de faire une petite collection de photos avec toutes celles qui poussent dans les jardins du coin ou des lecteurs.

Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Le jardin de Fernand, la légende
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

NOEL 28/08/2015 09:55

Voila un article qui va réjouir Pierre Broggini.