15 août 1945

par LES VOIVRES 88240  -  18 Août 2015, 05:48  -  #HISTOIRE

Maréchal Pétain lors de son procés

Maréchal Pétain lors de son procés

Il y a 71 ans, le 15 août 1945, à 4 heures du matin le procès Pétain se termine. L'arrêt condamnant le Maréchal lui est lu.

Il y a quelques jours nous avions parlé de ce procès à propos de la capture du maquis de Grandrupt de Bains, estimant qu'il avait cautionné tous les français collaborateurs et miliciens qui s'étaient rangés du côté allemand et avaient participè à l'anéantissement des maquis.

Coïncidence ou volonté délibérée de la part de ses juges, le tribunal a rendu sa sentence le jour de l'Assomption.

Ce jour dédiée à la Vierge Marie, est avec Noël, l’Ascension et la Toussaint, l’une des quatre grandes fêtes célébrée en France par les catholiques. Elle avait été inscrite avec la Sainte Jeanne d'Arc et la Saint Philippe dans le calendrier scolaire sous le régime de Vichy qui voulait s'appuyer sur l’Église pour restaurer les valeurs traditionnelles qu'il défendait : Travail Famille, Patrie.

15 août 1945
15 août 1945

Acte constitutionnel numéro 2 fixant les pouvoirs du chef de l'État français, signé par Pétain, 11 juillet 1940.

En fait les pouvoirs du chef de l’État français ont été fixés par Pétain lui-même.

On peut considérer qu'à partir de ce moment la France n'était plus une démocratie mais tout simplement une dictature.

Il a les pleins pouvoirs car s'il ne peut déclarer la guerre sans l'accord de l'assemblée en cas de crise dans cette assemblée, il a le droit de décider seul.

Ou vous êtes d’accord avec moi, ou c'est moi qui décide.

De Mr Noël Jean

Tourmenté par un des rares propos de mon père qui avait confié avoir "frictionné" (probablement vers la toute fin des années 20, voire un peu plus) le Maréchal Pétain, j’avais trouvé dans "Le siècle traversé" du philosophe Maurice de Gandillac - 1998 - :

« Au vernissage d'une exposition Kokoschka, il me contera ses conversations avec le maréchal Pétain, quai Conti ou en cure à Bains-les-Bains.»,

ce qui est confirmé par une carte postale de Bains-les-Bains intitulée "Entrée sous bois Sentier du Maréchal Pétain".

Photo partagée par Mr Noël Jean
Photo partagée par Mr Noël Jean

Photo partagée par Mr Noël Jean

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
« il me contera ses conversations avec le maréchal Pétain » : je pense que Maurice de Gandillac parle ici de Léon Brunschvicg qui, étant juif, devra sans aucun doute prendre ses distances avec le Maréchal.
Répondre
L
Sans aucun doute. Il est des choses qui ne nous grandissent pas et ce n'est pas d'avoir tous dit " Je suis Charlie " qui empêchera que nous ne les recommencions.