Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime

par LES VOIVRES 88240  -  2 Juillet 2015, 05:52  -  #Transition d'ici

Le Festival s'en va.

Le Festival s'en va.

Les membres de la Transition d'ici se sont retrouvés pour faire le bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime.

Certains étaient encore fatigués après toutes ces journées avec peu de sommeil et un maximum de tension et de travail.

Nous pouvons déjà remercier le ciel, il y a eu une averse assez violente mais seulement le dimanche après-midi et de courte durée. Au bout d'une demi heure le beau temps était revenu, la pluie même si elle n'était pas souhaitée, est arrivée trop tard pour gêner cette manifestation et dissuader le public de venir.

Les visiteurs ont donc été au rendez-vous et le trésorier est très satisfait des recettes. Il sait que toutes les factures pourront être réglées sans problème. Il sera même possible de verser une petite prime à O Racines qui ont du redémarrer à zéro, après qu'une partie de leur équipe soit partie avec le matériel, et à Vanina qui vient de s'installer en auto entreprise.

Mais, même si dans un mouvement comme la Transition d'ici, les comptes doivent être équilibrés, la plus grand satisfaction que tous retirent de ce Festival c'est l'ambiance dans laquelle ces journées se sont déroulées.

Tout n'a pas été parfait, il y eut bien entendu quelques mouvements d'humeur, quelques mécontents ou des personnes un peu désorientées au départ par une organisation qui n'avait pas eu le temps de passer la troisième couche de ripolin.

Mais en dehors de ces détails très mineurs, tout le monde a été marqué par l'ambiance spéciale qui régnait.

Nous l'avons déjà évoquée : feutrée, paisible, détendue, tout un chant de synonymes a été entendu.

Même les commerçants, dont certains ont peu vendu, étaient heureux d'être venus.

Rien que pour entendre ces témoignages le Festival valait la peine d'être organisé. Mais pour Charlotte il faut déjà parler des futurs projets après avoir fait ce bilan.

Le premier en vue serait l'installation d'une Gratiferia permanente. La Mairie contactée serait d'accord sur le principe mais veut prendre le temps de la réflexion.
D'autres manifestations, telle une nouvelle Bourse aux Plantes, sont aussi évoquées mais pour le moment il n'est pas question d'un Festival bis, plutôt une collaboration avec un autre groupe à l'extérieur.

Laissons les choses se mettre en place, revivons les moments forts vécus et surtout cultivons les amis anciens et nouveaux que nous avons côtoyés pendant tous ces jours

Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime
Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime
Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime
Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime
Bilan du Festival J'aime la vie, la vie m'aime
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :