La Mairie d'Harol contre la Loi Notre

par LES VOIVRES 88240  -  6 Juin 2015, 10:19  -  #MAIRIE

Harol contre la Loi Notre

Harol contre la Loi Notre

De : Mairie de Harol
Envoyé : jeudi 4 juin 2015 09:33
À : 'Maire ruraux'
Objet : Loi NOTRE

Monsieur le Président,

Les élus de la commune de Harol soutiennent votre lutte contre la LOI NOTRE,
un ruban noir a été apposé sur chacun des panneaux d'entrée de notre commune

La Mairie d'Harol contre la Loi Notre
La Mairie d'Harol contre la Loi Notre
La Mairie d'Harol contre la Loi Notre
La Mairie d'Harol contre la Loi Notre
La Mairie d'Harol contre la Loi Notre
La Mairie d'Harol contre la Loi Notre

Si tu parle, tu meurs, si tu te tais, tu meurs. Alors parle et meurs.

"- Ce n'est qu'un début" avait dit Michel Fournier, Maire de Les Voivres et président des maires ruraux des Vosges en annonçant son intention de continuer de se battre contre la loi Notre. Si généralement, en politique, les promesses ne sont pas faites pour être tenues, Michel Fournier a lui, poursuivi son action, ou plutôt ses actions.

Et régulièrement d'autres communes se joignent au mouvement. Elles prennent le risque d'agacer, d'irriter les hautes sphères. Mais si, même dans un état de droit, il est possible d'empêcher une personne de parler, des milliers de maires et des millions de ruraux ne peuvent être muselés.

Ils veulent se faire entendre, être pris en compte et si leur mouvement n'est ni une révolte, ni une révolution, c'est beaucoup plus qu'une simple grogne.

A son époque, le jeune Louis XIV rageait contre ces autres Frondeurs qui bombardaient et détruisaient Paris. Aujourd’hui c'est parce que le Roi et Paris veulent leur mort que les communes rurales frondent.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Le ruban noir flotte sur les panneaux des communes rurales. Sera-ce suffisant contre le Roi et Paris ?
Répondre
N
Une citation dans le blog du "Hollandais volant" qui signifie, elle « le dernier argument du peuple », dans le sens où l’internet est l’un des derniers média d’expression à grande échelle où tout le monde peut s’exprimer librement.
Les livres sont soumis à l’approbation des éditeurs, les émissions de TV et de radio des chaînes et du gouvernement, même chose pour les affiches et la prise de parole en public (on doit demander autorisation à la préfecture pour faire un rassemblement).

L’internet a cette liberté de pouvoir parler à des milliers de gens à la fois sur n’importe quel sujet et de n’importe quelle façon : texte, image, vidéo…

Les blogs font partie de l’internet : c’est une version de « vox populi » qui traduit un peu le retournement de situation entre le soulèvement du peuple contre le roi (et son inscription latine à lui) et le peuple actuellement qui peut encore parler et faire trembler le roi (incarné dans un gouvernement de plus en plus censeur et oppresseur).

N’oubliez pas : si la liberté de l’internet tombe, c’est la liberté qui tombe.
L
Je ne suis pas sûr que des canons seraient autorisés, même ce roi faisait graver sur les boulets : " Derniers arguments des rois "
Ultima Ratio ; Regum Ultima Ratio Populis çà ne serait pas apprécier