Il sera bientôt temps de repiquer

par LES VOIVRES 88240  -  29 Avril 2015, 06:01  -  #Cultivar

Arum d'Ethiopie

Arum d'Ethiopie

Après un démarrage un peu lent, les nombreuses gelées de mars et avril ont en effet freiné la pousse de certaines espèces, les serres Thomas René sont prêtes à servir ceux qui veulent s’approvisionner en plants.

Fleurs pour garnir les massifs et les plates-bandes, tomates, poireaux ou céleri pour le potager vous attendent.

Certains préféreront retarder leurs achats de quelques jours et attendre que les Saints de glace* soient passés. Ils peuvent le faire sans problèmes. Contrairement aux produits proposés par les jardineries, qui sont forcés dans des serres industrielles, ceux que font pousser les petits maraichers locaux ne sont pas en avance sur le printemps de notre région.

*Si le nom des saints de glace a changé, les dates quant à elles restent fidèles aux origines. Il s'agit des 11, 12 et 13 mai. Une quatrième date, le 25 mai, est souvent évoquée et correspond au vieil adage : Mamert, Pancrace, Servais sont les trois saints de glace mais Urbain les tient tous dans sa main. Ces saints ont chacun non seulement leur date mais également leur dicton. Le 11 mai, Attention, le premier saint de glace, souvent tu en gardes la trace. Le 12 mai, Saint Pancrace souvent apporte la glace, et le 13 mai, Avant saint Servais point d'été, après saint Servais plus de gelée.

D’après l'histoire ou la légende, allez savoir, ces 3 saints étaient des légionnaires chrétiens de l'armée du Danube qui ne voulaient pas renier leur foi. Ils durent passer la nuit dans le fleuve qui charriait des glaçons.

Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer
Il sera bientôt temps de repiquer

A l'emplacement du parking devant les serres il restait les ruines d'une maisonnette. Marchand Fortunat qui habitait là était chaînier. Il achetait les tiges de métal et les forgeait pour en faire des chaînes qui servaient soit pour attacher le bétail ou à l'attelage des animaux de traits.

Il partait ensuite vendre sa fabrication en la portant sur son dos.

Il est difficile d'imaginer qu'il y a un siècle, une grande partie de la population vivait avec des revenus très faibles, ce que l'on appellerait aujourd'hui des petits boulots.

Il ne faut pas oublier qu'à cette époque la ferme vosgienne moyenne avait une superficie de 3 hectares. Il y avait heureusement, pour faire des rentrées d'argent supplémentaires, les pommes de terre, les cerises et le travail à l'extérieur : bûcheron, carrier ou salarié temporaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

NOEL 29/04/2015 10:34

Ah, les "seins de glace" ! Rien à voir bien sûr avec le jardinage mais cela nous renvoie vers trois acteurs de notoriété solide dont Mireille d'Arc et sa célèbre (dans un autre film) chute de reins.

NOEL 29/04/2015 12:23

Je suis aussi un peu jardinier (amateur) et nous avons un "jardin familial" à proximité. Si le climat n'est pas - en principe - aussi rigoureux que dans les Vosges, je reste également prudent et attends encore avant de mettre en pleine terre des plants tels que, par exemple, courgettes, aubergines, tomates, concombres, cornichons, poivrons, melons.

LES VOIVRES 88240 29/04/2015 10:47

je n'ai pas la même culture cinématographique que vous mais en tant qu'ancien planteur de tabac et jardinier je redoute le sgelées tardives au printemps et précoces à l'automne