Vandières, un coup d'épée dans la démocratie

par LES VOIVRES 88240  -  21 Février 2015, 08:47  -  #Municipalité

Vandières, un coup d'épée dans la démocratie

Le résultat des élections, pour ou contre la gare de Vandières, n'a surpris personne, pas plus que le record d'abstentions. Seuls 9,8 % des électeurs se sont déplacés pour sanctionner par un non cette consultation.

Le bébé avait d'ailleurs était présenté par ses parrains de telle façon que tout le monde avait l'impression de choisir entre un scénario à la Kafka avec une gare qui ne menait nulle part et un vaudeville façon Courteline avec une autre que l'on ne pouvait joindre.

Résultat : abstention, non, abandon et pour beaucoup sentiment de gâchis.

Mr Michel Fournier en a conclu qu'il n'y aurait que des perdants. Ce n'est pas sûr.

La démocratie sera bien sûr sera la première à laisser des plumes dans cette affaire où l'on a demandé à des électeurs, de plus en plus démotivés, d'aller à ce scrutin un mois avant les élections départementales.

Mais en politique comme pendant un krach boursier, il n'y a jamais que des perdants et les résultats de ces élections départementalse nous apprendrons pour qui les marrons ont été tirés du feu.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
« La démocratie sera bien sûr sera la première à laisser des plumes dans cette affaire » : c'est conforme à notre mentalité car tout le monde en parle mais beaucoup "s'assoient dessus".
Cela promet, en effet, quelques belles (?) empoignades et des résultats surprenants - ou non - pour les prochaines élections à "parité forcée" qui font qu'en Sarthe il y aura moitié moins de cantons mais 2 conseillers départementaux en plus (pas sûr que cela crée des économies).
Enfin, dans notre très "monarchique" démocratie, il y a du souci à se faire d'autant qu'avec « l'esprit du 11 janvier », cité dorénavant maintes et maintes fois dans tous les discours, au risque d'en devenir abusif, on ne résout pas grand chose et il ne suffira pas à colmater les brèches.
C'est malheureusement aussi, l'esprit du djihadisme qui souffle dans une grande partie du Monde : à nos portes ou presque, il nous promet - même si actuellement, comme on vient de le constater du côté de Vesoul, ce sont plutôt des jeunes gens qui partent le pratiquer - de nous asservir bientôt sous son joug brutal et sanguinaire. Il faudra alors plus qu'un grand « rassemblement d'Unité nationale » et ses (malgré tout, seulement) 4 millions de participants pour sauver notre Pays du chaos... mais ce sera peut-être un peu tard !
Répondre
L
On verra bien Mais à Les Voivres tous ceux qui sont venus voter l'ont fait par esprit citoyen pas parce qu'ils avaient un avis tranché sur la question et il serait bon de tenir compte de çà.