Un après-midi au Club du Pont des Fées

par LES VOIVRES 88240  -  12 Février 2015, 15:16  -  #Associations, #Pont des Fée

La dent est celle d'Annie Vilmont, épouse Georges.
La dent est celle d'Annie Vilmont, épouse Georges.

La dent est celle d'Annie Vilmont, épouse Georges.

Cet après- j'avais rendez-vous avec Pierre Broggini au club du Pont des Fées pour lui remettre l'article sur la Marche Gourmande qu'il m'avait prêté et pour rendre à Bernadette Didier les cahiers de la Chanson des Cerises.

Tous les jeux de société étaient de sortie : belote, tarot, petits chevaux, scrabble.

Il est évident que l'on ne peut pas lutter avec eux dans un tournoi, ils sont surentrainés.

Pierre Brodiggini m'a de nouveau remis deux feuilles de La Chanson des Cerises venant de son frère André résidant à Avignon et m'a promis de m'en faire parvenir d'autres que sa sœur Aline détient.

Petit à petit la collection se complète.

Comme il m'a appris que, depuis le Canada, sa petite fille suit le blog, je partage sa photo agrandie. Et de la part de tous les lecteurs je remercie tous ceux qui participent à la vie de ce journal.

Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Un après-midi au Club du Pont des Fées
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Cet article (mais aussi ce blog dans son ensemble) m'a constitué un excellent et long sujet de conversation avec ma marraine Josette, à qui je souhaitais, hier soir, son anniversaire. C'est ainsi qu'en lui parlant de ce club aux activités (toutes fraîches puisque j'avais déjà lu ce message) duquel elle a participé chaque fois qu'elle le pouvait en étant en France, j'espère lui faire regretter de ne pas "se mettre à l'ordinateur" - elle a pourtant un portable... mais pas la volonté - car cela lui ferait du bien d'avoir une liaison quasiment en temps réel avec la France, de se construire une idée précise, grâce aux reportages de Bernard, des activités pratiquées au village, autrement que par téléphone avec sa bonne copine Françoise. Elle pourrait aussi nous faire profiter, à défaut de documents, archives, etc., qu'elle ne possède pas, de sa mémoire assez exceptionnelle pour ce qui concerne cette région vosgienne que nous aimons tous.
Répondre
L
C'est sûr qu'Internet peut être interessant et que les liens que l'on se créee par ce moyens sont des fois aussi forts qu'avec des voisins.
B
Bravo et merci Bernard pour ce reportage au club du Pont des fées, on ne peut pas dire que ce soit une après midi enrichissante car si le jeu de tarot, que je pratique, se révèle être positif en gain, purement théorique, financier point, la présidente ne lâche pas ses écus si facilement. Nous sommes là, tout simplement, pour être ensemble et passer un bon moment même si il y a grimace pour les perdants !!
Répondre
L
Il n'est pas nécessaire de jouer de l'argent pour que le jeu soit soit intéressant.. Je me demandais si des ainés de Les Voivres vont au club dans d'autres communes. Par contre la lumère sans lampes est très mauvaise, une autre fois j'allume pour prendre les photos
N
► Encore deux feuilles de plus pour "La Chanson des cerises" qui prend une dimension nationale avec le frère, auteur de « la dent d'Annie », de Pierre Broggini, voire internationale puisque lue au Canada :
- c'est un bonheur de parcourir cette liste de noms dont certains que je connais encore bien, notamment celui d'Irène Barbier qui, si je ne me trompe pas était (ou est) la fille de René Barbier et de Marthe née Tisserand, sœur de Jeanne, première épouse de mon père,
- quelle bonne astuce de Mme Feldberg, ma première institutrice, mais aussi quelle soif d’instruction de la part d'Annie Vilmont (n'a-t-elle pas joué de l'harmonium à l'église ?), capable de surmonter sa peur afin de pouvoir lire !
► Quelle chance de voir, presque en direct, mon camarade René Morel occuper une partie de son temps (même s'il peine à en trouver pour me donner de ses nouvelles) à jouer au tarot !
Répondre