Réfection du clocher de Les Voivres

par LES VOIVRES 88240  -  24 Février 2015, 06:09  -  #HISTOIRE

Réfection du clocher de Les Voivres

Documents envoyés par Mr Pierre Broggini

Cette photo a été prise le 14 novembre 1939 par quelle personne ? je ne m’en souviens pas, j’étais, ce jour là, spectateur comme d’autres voisins, tous rassemblés dans le petit chemin de la maison de mes parents. Que représente-t-elle ?

C’est au printemps 1939, qu’un artisan mosellan a été sollicité pour changer les ardoises du clocher sous l’égide de Monsieur Henri MOREL, maire à l’époque. Cet artisan était seulement accompagné de son fils, un véritable acrobate, qui lors des travaux prenaient des poses audacieuses à en faire crier les demoiselles MOREL, filles de Paul MOREL !

Le clocheton, partie supérieure du dôme, avait été complétement démonté entraînant la dépose de la croix et son coq très vétuste.

Après réfection et remise en place de la croix, c’est donc ce 14 novembre que ce jeune ouvrier, sans ceinture de sécurité, a placé le nouveau coq , sur la photo, on distingue difficilement sa silhouette de même que celle de son père au niveau du sommet du dôme, guettant le travail de son fils.

Voivrais, lorsque vous regardez ce coq sachez qu’il est âgé de 75 ans et demi !! un dur à cuire !! Combien de personnes a-t-il vu entrer dans cette église, couvertes d’un linceul ? Il ne les a pas comptabilisées, ce sont à mon avis des centaines.

Cette photo a été reproduite en quarante exemplaires par les soins de la coopérative scolaire et ont été envoyées aux quarante hommes du village mobilisés depuis quelques mois pour affronter l’ennemi juré. Au dos, c’est Marie HOUILLON ( la petite Marie) qui a écrit la destination de la photo sur chacune d’elles. Travail d’une écolière qui venait d’avoir douze ans en mai.

Et cet après-midi le coq regardera passer Annie, la camarade d'école de son frère André.
Et cet après-midi le coq regardera passer Annie, la camarade d'école de son frère André.
Et cet après-midi le coq regardera passer Annie, la camarade d'école de son frère André.

Et cet après-midi le coq regardera passer Annie, la camarade d'école de son frère André.

Alors que nous mettions sous presse, selon la formule consacrée Pierre Broggini, envoyait ce dernier commentaire.

Les filles aperçues photo 3 sont facilement identifiables: la petite est Thérèse MOREL et à ses côtés ses sœurs Madeleine et Marguerite MOREL, savoir que le jeune couvreur perché sur la croix courtisait Madeleine, je m'en souviens très bien.
Je suis toujours sur les pages des sobriquets

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

guibert Francoise 03/03/2015 16:32

Bonjour,

Etant la fille de Monsieur Morel Henri je vous remercie de votre article. Cela me permets de me rendre compte de ce qu'à pu faire mon père pour son village et aussi de voir comment était mon village de naissance auquel je suis attachée.
Merci encore
,

NOEL 24/02/2015 09:45

Pas bien compris le sous-titrage de la dernière photo mais émouvant et superbe.

NOEL 24/02/2015 12:25

- En effet, je comprends mieux maintenant.
- Toujours non prévenu, malgré l'abonnement, des nouveaux articles et des commentaires publiés, je doute cependant, après vérification, que la mauvaise "manip" me soit imputable. Suis-je le seul à signaler ce problème?

LES VOIVRES 88240 24/02/2015 11:51

Anne-Marie George, Annie Vilmont, Annie dans la Chanson des Cerises est décédée dimanche, la messe va avoir lieu à l'église de Les Voivres