Les routes sont dégagées des congères

par LES VOIVRES 88240  -  12 Février 2015, 05:52  -  #Qu'il est beau mon village

Enfin libres !

Enfin libres !

Si samedi matin, plusieurs routes de la commune étaient bloquées par les congères, l'arrêt des violentes rafales de vent du Nord a permis au Gaec Chez Roger de les dégager rapidement.

La circulation est rétablie et le soleil aidant, nous sommes passés du plein hiver à une ambiance printanière. Il reste d'impressionnants tas de neige qui témoignent de leur travail.

Cette situation n'est pas extraordinaire puisque l'on observe régulièrement dans le département des températures extrêmes quotidiennes de 20 à 25 ° avec des records de plus de 30 °.

Le record de variations extrêmes sur une année est de 70 ° ce qui nous place au premier rang en France.

Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères
Les routes sont dégagées des congères

A la mi-carême

I

Le carnaval s'en va, les roses vont éclore ;
Sur les flancs des coteaux déjà court le gazon.
Cependant du plaisir la frileuse saison
Sous ses grelots légers rit et voltige encore,
Tandis que, soulevant les voiles de l'aurore,
Le Printemps inquiet paraît à l'horizon.

II

Du pauvre mois de mars il ne faut pas médire ;
Bien que le laboureur le craigne justement,
L'univers y renaît ; il est vrai que le vent,
La pluie et le soleil s'y disputent l'empire.
Qu'y faire ? Au temps des fleurs, le monde est un enfant ;
C'est sa première larme et son premier sourire.

III

C'est dans le mois de mars que tente de s'ouvrir
L'anémone sauvage aux corolles tremblantes.
Les femmes et les fleurs appellent le zéphyr ;
Et du fond des boudoirs les belles indolentes,
Balançant mollement leurs tailles nonchalantes,
Sous les vieux marronniers commencent à venir.

IV

C'est alors que les bals, plus joyeux et plus rares,
Prolongent plus longtemps leurs dernières fanfares ;
À ce bruit qui nous quitte, on court avec ardeur ;
La valseuse se livre avec plus de langueur :
Les yeux sont plus hardis, les lèvres moins avares,
La lassitude enivre, et l'amour vient au coeur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Manquent plus que perce-neige, crocus, narcisses, primevères, jacinthes, etc. « Au temps des fleurs, le monde est un enfant » écrit Alfred de Musset. A suivre l'actualité, je n'ai pas l'impression que ce soit le cas aujourd'hui. Quant aux « belles indolentes », j'ai plutôt le sentiment - pour ce qui me concerne - d'arriver, hélas, au début de l'automne...
Répondre
L
Quand Musset à écrit cela, il était très jeune, c'est le Musset des 3Confesions d'un enfant du siècles". Et je crois que quand nous étions jeunes nous avons tous appris ce poème du moins les 4 premières strophes. Par contre pour les perce-neige c'est parti et pour le carnaval je vais mettre une news