Les démons

par LES VOIVRES 88240  -  20 Janvier 2015, 12:47  -  #Qu'il est beau mon village

Les démons

...........

Les nuages dans un vertige

Fuient sur un ciel d'obscurité ;

Perçant la neige qui voltige

Filtre à peine quelque clarté.

Les chevaux stoppent hors d'haleine,

La clochette se tait d'un coup

Qui traverse là-bas la plaine,

Serait-ce un arbre ou bien un loup ?

La tempête sanglote et fume

Les chevaux soufflent, angoissés,

Des yeux brillent dans cette brume,

Est-ce Lui qui vient de passer ?

La clochette fait dine-dine,

Les chevaux volent en avant .

C'est les esprits qui s'acheminent

Sur les vastes espaces blancs.

Hideux, ils agitent leurs membres,

Combien sont-ils sous le croissant,

Tourbillonnant comme en novembre

Les feuilles dans le vent ?

Combien sont-ils chassés de terre,

Pourquoi ces lamentables cris ?

Mariage d'une sorcière ?

Obsèques d'un malin esprit ?

Les nuages dans un vertige

Fuient sur un ciel d'obscurité,

Perçant la neige qui voltige

Filtre à peine quelque clarté.

Les démons qui volent et volent

Dans l'infini de ces hauteurs

De leurs plaintes qui me désolent

Vont déchirant mon triste cœur.

Alexandre POUCHKINE

In Les Démons

Pour voir ces photos en grand format, cliquez sur la première puis continuez.

Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Les démons
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Cette série de photos m'avait été demandé par le directeur de La Maison d'ici qui regrettait de ne pas en avoir prises l'autre jour. La neige est moins épaisse mais j'ai été heureusement surpris de voir l'effet des flocons qui tombaient. Il me reste à leur envoyer ces photos.
Répondre
N
Atmosphère du poème propice au "Dahu" (Darou dans les Vosges) ou pire, à "la bêtes des Vosges" !
Répondre