Le journal de l'école de Les Voivres

par LES VOIVRES 88240  -  8 Janvier 2015, 12:40  -  #HISTOIRE, #Ecole

Le journal de l'école de Les Voivres

. Nous pouvons remercier Mr Noël Jean pour avoir retrouvé le journal de l'école de Les Voivres " La Chanson des Cerises "

Tous le monde a entendu parler par les ainés de Mr Felberg, l'instituteur légendaire qui était en poste à l'époque.

Il aurait certainement mérité, tout comme sous Jules Ferry, le titre de " Hussard noir de la République ".

Le fait qu'il ait fait parti des Pionniers, ces disciples de Piaget paraît cependant indiquer qu'il était certainement aussi à l'écoute des problèmes des enfants.

Ou bien appliquait-il en même temps que cette doctrine le vieux dicton "Qui aime bien châtie bien ?"

Le journal de l'école de Les Voivres
Le journal de l'école de Les Voivres
Le journal de l'école de Les Voivres

Célestin Freinet, pionnier d'une autre école

Inspirateur de nombreuses innovations et réformes pédagogiques, Célestin Freinet, décédé en 1966, a été, avant-guerre, le fondateur de la Coopérative de l'enseignement laïc, ancêtre de l'actuel Institut coopératif de l'école moderne. Cet instituteur, auteur de plusieurs ouvrages théoriques, a donné son nom à une pédagogie qui privilégie le travail en groupe et les méthodes actives, pour une école «populaire» et «ouverte sur la vie». Pour les apprentissages, la pédagogie Freinet se fonde sur le principe du «tâtonnement expérimental» et de la «libre expression». L'institut rassemble des enseignants et des chercheurs dans des actions de formation continue et de production d'outils pédagogiques.

Tout comme Freud avec sa patiente Anna, Freinet a fondé une grande part de son étude sur l'observation d'un seul et unique sujet : sa fille.

De nos jours des recherches basées sue une seule personne ne seraient pas reconnues quelles que soient leur intérêt.

Les hussards noirs de la République
Les hussards noirs de la RépubliqueLes hussards noirs de la République
Les hussards noirs de la République

Les hussards noirs de la République

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
B
J'étais un acteur de la chanson des cerises, ce qui est regrettable c'est l'accueil dans la plupart des familles, sitôt lu, sitôt mis avec le fagot pour allumer le feu!! Bernadette DIDIER détient les exemplaires récupérés chez Odette.
Répondre
M
Moi non plus mais les articles là, je les ai vu chez mes parents il y a quelques années dans la version papier.
Impossible de savoir ce que ce journal est devenu mais comme c'étaient les mêmes textes soit il n'y a eu qu'un numéro ou c'est plusieurs feuilles reliées, une feuille par numéro. Si c'est çà cela expliquerait que Freinet laissait parfois la rédaction à un seul élève
Répondre
N
Je ne sais pas combien de numéros de ce journal ont été édités mais il devrait bien en rester quelque part; Peut-être même, qu'en cherchant bien, il serait possible d'en retrouver dans l'école actuelle. Sait-on jamais...
Répondre