Remember: cérémonie du souvenir à Les Voivres

par LES VOIVRES 88240  -  11 Novembre 2014, 15:33  -  #HISTOIRE

Les porte-drapeaux arrivent
Les porte-drapeaux arrivent

Aujourd’hui 11 novembre 2014, cérémonie de commémoration commune , Les Voivres, La Chapelle aux Bois en souvenir des morts pour la France.
La première étape de ce cérémonial était devant le monument aux morts de Les Voivres en présence des deux maires, Michel Fournier et Benoit Aubry,des pompiers, du commandant de la gendarmerie et des anciens combattants des deux communes. De nombreuses personnes adultes et les enfants des écoles avec les institutrices étaient là également .

Après la levée des couleurs il y eut un dépôt de gerbe et la lecture des noms des 28 soldats de Les Voivres Morts pour la France pendant la guerre 1914-1918.

Puis tout le monde chanta la Marseillaise accompagnée par une accordéoniste après que Michel Fournier eût lu le message du secrétaire d'état aux anciens combattants. Madame Elsa Adam avait également lu celui de la fédération agricole qui tenait à rappeler le rôle qu'avaient tenu les femmes dans nos campagnes dépeuplées par le départ des hommes sur le front ou en captivitée pendant les deux guerres mondiales

Les habitants des deux communes étaient réunis
Les habitants des deux communes étaient réunisLes habitants des deux communes étaient réunis
Les habitants des deux communes étaient réunisLes habitants des deux communes étaient réunisLes habitants des deux communes étaient réunis
Les habitants des deux communes étaient réunisLes habitants des deux communes étaient réunisLes habitants des deux communes étaient réunis

Les habitants des deux communes étaient réunis

Dépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetière
Dépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetièreDépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetière
Dépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetièreDépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetièreDépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetière
Dépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetièreDépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetièreDépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetière

Dépot de gerbe , présentation des couleurs et départ pour le cimetière

Devant la tombe du soldat Marchand
Devant la tombe du soldat Marchand

Nous sommes ensuite tous partis au cimetière ou avait lieu la présentation, après rénovation, de la tombe du soldat Marchand, toujours en présence des autorités civiles et militaires.

Cette tombe d'un des deux frères Marchand tués à la guerre, était à l'abandon. La commune a voulu marquer les cérémonies du centenaire en la restaurant. Cette restauration tenait particulièrement à cœur à Monsieur Noël Jean qui souhaitait beaucoup voir ces travaux réalisés.

Malgré quelques problèmes avec l'entreprise responsable, la stèle a pu être posée par le marbrier.

Comme devant le monument, les enfants ont été particulièrement attentifs.

Minute de silence devant la tombe du soldat Marchand
Minute de silence devant la tombe du soldat MarchandMinute de silence devant la tombe du soldat MarchandMinute de silence devant la tombe du soldat Marchand
Minute de silence devant la tombe du soldat MarchandMinute de silence devant la tombe du soldat Marchand
Minute de silence devant la tombe du soldat MarchandMinute de silence devant la tombe du soldat MarchandMinute de silence devant la tombe du soldat Marchand

Minute de silence devant la tombe du soldat Marchand

Ce pélérinage au cimitière était vraiment dans l'ambiance d'un 11 novembre dans une commune rurale
Ce pélérinage au cimitière était vraiment dans l'ambiance d'un 11 novembre dans une commune rurale
Ce pélérinage au cimitière était vraiment dans l'ambiance d'un 11 novembre dans une commune rurale
Ce pélérinage au cimitière était vraiment dans l'ambiance d'un 11 novembre dans une commune rurale

Ce pélérinage au cimitière était vraiment dans l'ambiance d'un 11 novembre dans une commune rurale

La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.
La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.
La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.
La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.

La commune offre le café et la brioche faite par madame Nicole Houillon.Tous les conseillers sont là pour servir.

Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois
Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois
Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois
Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois
Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois

Il faut maintnant se préparer pour aller à la messe à La Chapelle aux Bois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
N
Ne pouvant poster, pour je ne sais quelle raison technique, aucun commentaire à l'article du 18 novembre dernier, je le fais donc sur cette page... après mûre réflexion et afin « de défendre son (mon) point de vue quand on pense qu'il est juste »:
[ J'ai noté la déception c/t Vosges Matin (pas d'article retenu) mais la vie est ainsi. J'ai moi-même l'impression de m'être un peu "fait avoir" avec la Municipalité qui s'est passablement approprié mon initiative à propos de la tombe du canonnier Marchand et dont le recueillement organisé autour me semble devoir être la seule petite cérémonie "inaugurale" de réhabilitation - à laquelle je n'ai d'ailleurs pas été invité. A moins que quelque chose d'autre ne soit prévu (Mme Lacercat me l'avait assuré le 5 octobre dernier), je dois dire qu'il s'agit pour moi d'une semi-déception : le simple gravier étalé dessus, la différence criante entre la stèle et l'entourage de la sépulture, la plaque non fixée risquant de disparaître à tout moment, un cérémonial à minima et pas à la hauteur de ce que j'avais pu imaginer.
Néanmoins, comme positiver devient un devoir, je remercie la Municipalité pour le travail accompli. ]
Répondre