L'économie du bonheur

par LES VOIVRES 88240  -  24 Novembre 2014, 01:01  -  #Municipalité, #Bibliothèque

Claudia Senik
Claudia Senik

Nos sociétés ont fait du bonheur une idée neuve, presque un devoir. Le bonheur de l’individu est devenu l’objectif suprême des choix politiques. Mais peut-on mesurer quelque chose d’aussi subjectif et impalpable que le bonheur ?

La croissance rend-elle les gens plus heureux ? Dans le cas contraire, faut-il opter pour la décroissance ou, du moins, mesurer le bien-être au-delà du PIB ? La France, pays objectivement riche, souffre t-il d’un « déficit de bonheur » ?

Claudia Senik est professeur à l’université Paris-Sorbonne et à l’École d’économie de Paris. Auteur de nombreux articles de référence, elle est l’une des spécialistes internationales de l’économie du bien-être et de l’économie comportementale.

Elle était ce matin l'invité de la radio Europe 1 et elle a dit ceci :

"- En général tout le monde réussi à plus ou moins long terme à surmonter un malheur et à retrouver un certain équilibre dans sa capacité à être heureux. Ceci se remarque après la perte d'un être cher, après un divorce par exemple.
Mais il est une situation qui en durant ne permet pas de retrouver notre capacité d'être heureux, c'est le chômage.

Plus il dure et moins la personne est heureuse."

Nous avons une chance à Les Voivres c'est d'être, sous l'impulsion de l'équipe municipale, dans une commune dynamique qui privilégie la création d'entreprises d'une part et qui d'autre part a mis depuis longtemps en œuvre les chantiers d'insertion.

L'un dans l'autre ce sont des dizaines d'emplois qui sont ainsi pourvus, soit par les entreprises de Les Voivres soit par le chantier d'insertion.

Si tout n'est jamais parfait in the brave new world, l'économie du bonheur est un objectif réaliste dans la commune.

C'est aussi pour aider cette politique dans la mesure de nos moyens que l'équipe de la bibliothèque propose aux personnes qui veulent se faire aider pour faire un CV, apprendre à l'envoyer par mail, le mettre en ligne ou faire des recherches d'emploi en ligne de venir à la bibliothèque pendant les heures de permanence, les mercredis de 14 h à 16 h, ou de se rendre à la mairie aux heures d'ouvertures au public pour que l'on puisse leurs ouvrir la bibliothèque.

Il n'y a pas de chômeurs qui font leur deuil de cette situation
Il n'y a pas de chômeurs qui font leur deuil de cette situation
Il n'y a pas de chômeurs qui font leur deuil de cette situation

Il n'y a pas de chômeurs qui font leur deuil de cette situation

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
P
Bonsoir, et merci grâce à vous on arrive à se demander à quoi sert Pôle Emploi.
Répondre