Le monument aux morts

par LES VOIVRES 88240  -  17 Octobre 2014, 16:18  -  #MAIRIE, #Chantier d'insertion

Le monument aux morts n'est plus caché par les thuyas
Le monument aux morts n'est plus caché par les thuyas

La haie de thuyas qui entourait le monument aux morts était devenue trop grande.
Elle a donc été coupée et maintenant les ouvriers ôtent les bordures de l'allée pour pouvoir déraciner toutes les souches.
Le monument sera ensuite nettoyé afin de le débarrasser des mousses qui l'ont recouvert et les noms des soldats morts pour la France seront repeints pour être nettement visibles.

Le monument aux morts
Le monument aux mortsLe monument aux morts
Le monument aux morts
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
M
Le problème c'est qu'une partie des archives comme les registres d'état civil sont aux archives départementales, une autre partie a été déménagée pendant les divers travaux. Il ne reste donc plus grand chose. Je vais quand même me renseigner auprès de la secrétaire. Elle est la seule à savoir où tout est rangé.
Répondre
M
Esprit inventif, çà voudrait dire de la fiction.
Je n'ai pas vraiment fait de recherches. Je vais quand même demander à la secrétaire où ils rangent les délibérations du conseil, ce genre d'achat a été décidé par l conseil.
Mais d’après la facture ce ne doit pas être un original.
A l'époque chaque communes voulait le sien et certains ateliers les copiaient ou en faisaient un à partir de quelques éléments standards. Maintenant ce genre de copies est faite en Chine
Répondre
N
- Oui je me suis mal exprimé. Gardons le mot « curieux », dans le bon sens du terme évidemment. A défaut d'inventif, il faut cependant avoir un esprit extrêmement créatif pour, si je ne m'en tiens qu'à ce que j'ai pu voir sur le site, réaliser toutes - n'ayons pas peur des mots - les œuvres qui y figurent.
- D'après MemorialGenweb, l'auteur est effectivement inconnu.
- « les délibérations du conseil » : là aussi, comme dans d'autre communes, il serait particulièrement intéressant que les procès-verbaux du Conseil municipal soient mis en ligne mais j'imagine que cela restera un vœu pieu.
N
Enfin, on va pouvoir le voir parfaitement ce monument aux morts dont on ignore tout de l'auteur (à moins que Bernard, avec son esprit inventif et curieux, se charge d'enquêter.
Comme sur beaucoup d'autres sites, ne pourrait-on pas laisser le drapeau tricolore hissé "à vie" au sommet du mât ? Quitte à le baisser et à le lever à nouveau à l'occasion des rares cérémonies patriotiques organisées. Cela présenterait l'avantage de bien - et toujours - caractériser cet édifice rappelant la mémoire des morts de notre village.
Répondre