Etangs gelés au Grand Bois

par LES VOIVRES 88240  -  6 Décembre 2016, 04:54  -  #Qu'il est beau mon village

Etangs gelés au Grand Bois

La bise nous a amené les premiers jours de gelées conséquentes, enfin à l'échelle de notre région. Les Hautes Vosges sont plus chanceuses car elles connaissent une inversion thermique. L'air froid plus lourd, s'entasse dans les fonds. Ce week-end nous avions - 3 à - 4 au matin et 0° sur les sommets. De plus dans la journée le soleil y brille généreusement.

Mais ces températures n'ont rien d'exceptionnelles. Il faut simplement que le corps s'habitue. Après deux ou trois jours à grelotter, maintenant çà va bien et on peut profiter pleinement des bels après-midi qui nous paraissent doux en comparaison des températures nocturnes.
Pas de chance, en milieu de semaine ce diable de simoun va de nouveau souffler, apportant d'après les prévisions des douceurs hors normes. Nous avions eu le même phénomène il y a 15 jours. Le vent du Sud avait fait fondre pendant le week-end les premières neiges tombées sur les hauteurs.

Encore une fois je ne peux m'empêcher de relier ces prévisions météo à ce que je sais au sujet de ce fameux réchauffement climatique.

Quelques jours plus froids que la normale suivis de quelques jours trop chauds. Un excès dans un sens puis dans l'autre , tout cela à cause de vents trop violents provoqués par l'évaporation des eaux océaniques plus intense.

Pendant ce temps, morte saison et remembrement obligent, les tronçonneuses et les bulldozers se démènent sur la commune. Un vieux cerisier par ici, un taillis d'épine par là, un buisson ailleurs. Bien entendu tout cela gêne, un arbre est fait pour être coupé.

Coupé, oui, mais utilisé, en bois d'oeuvre ou de chauffage et remplacé ensuite. Or sur toute la commune, non seulement il n'y aura pas une seule plantation de remplacement de réalisée mais nous ne pouvons que dénoncer le fait que contrairement à la réglementation, la plupart des arbres abattus sont brulés sur place.

On ne peut que se désoler d'un tel gâchis et se demander si les exploitants de la commune qui se disent des ardents défenseurs de la nature ne sont pas tout simplement en train de se tirer une balle dans le pied, aveuglés par leurs vains efforts pour imiter les propriétaires brésiliens qui déboisent à tout va afin d'implanter des milliers d'hectares de soja et canne à sucre OGN.

Si c'est le cas ils feraient bien d'y réfléchir à deux fois et de se demander qui dans cette course au gigantisme sera gagnant : eux ou leur banque ?

 

Etangs gelés au Grand Bois
 
 

 

Chant d'automne

I

Bientôt nous plongerons dans les froides ténèbres ;
Adieu, vive clarté de nos étés trop courts !
J'entends déjà tomber avec des chocs funèbres
Le bois retentissant sur le pavé des cours.

Tout l'hiver va rentrer dans mon être : colère,
Haine, frissons, horreur, labeur dur et forcé,
Et, comme le soleil dans son enfer polaire,
Mon coeur ne sera plus qu'un bloc rouge et glacé.

J'écoute en frémissant chaque bûche qui tombe ;
L'échafaud qu'on bâtit n'a pas d'écho plus sourd.
Mon esprit est pareil à la tour qui succombe
Sous les coups du bélier infatigable et lourd.

Il me semble, bercé par ce choc monotone,
Qu'on cloue en grande hâte un cercueil quelque part.
Pour qui ? - C'était hier l'été ; voici l'automne !
Ce bruit mystérieux sonne comme un départ.

II

J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre,
Douce beauté, mais tout aujourd'hui m'est amer,
Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre,
Ne me vaut le soleil rayonnant sur la mer.

Et pourtant aimez-moi, tendre coeur ! soyez mère,
Même pour un ingrat, même pour un méchant ;
Amante ou soeur, soyez la douceur éphémère
D'un glorieux automne ou d'un soleil couchant.

Courte tâche ! La tombe attend ; elle est avide !
Ah ! laissez-moi, mon front posé sur vos genoux,
Goûter, en regrettant l'été blanc et torride,
De l'arrière-saison le rayon jaune et doux !

 

Charles Baudelaire

Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Etangs gelés au Grand Bois
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Jean NOËL 06/12/2016 12:31

« Or sur toute la commune, non seulement il n'y aura pas une seule plantation de remplacement de réalisée » : encore eût-il fallu -sans doute - le prévoir...