Le vide grenier de la Saint Rémi

par LES VOIVRES 88240  -  4 Juillet 2017, 04:11  -  #Associations

Carole fait devant le public les papillons qu'elle va mettre en vente.

Carole fait devant le public les papillons qu'elle va mettre en vente.

Pour la troisième fois cette année, la Saint Rémi a évité les averses et le grand mauvais temps. Dimanche, c'est le vide grenier qui a bénéficié d'une accalmie providentielle ou de la protection du saint patron de la paroisse, le bon Saint Rémi. Comme quoi le nom choisi par une association n'est jamais anodin.

Même si plusieurs exposants un peu frileux et timorés ou qui ne lisent pas un bulletin météo fiable ( La Météo des Vallées par exemple) avaient annulé leurs réservations, la place du village était bien garnie.

Certains s'étaient abrités sous les chapiteaux montés par le chantier d'insertion et la buvette était dans la salle des associations. Dès le matin le public était venu nombreux dénicher une pépite ou tout simplement dans l'intention de flâner, de rencontrer des amis

Et bien sûr de faire un petit arrêt pour vérifier si la bière était à la bonne température. La bière et aussi le pinot blanc d'Alsace servi par René pour accompagner le pâté brulant proposé par Valérie. Une offre de choc à 4 € les deux produits. Le verre de vin seul était à 1 €. On le voit, les bonnes affaires n'étaient pas seulement possibles du côté des exposants.

Cette manifestation était la dernière avant les vacances. La Saint Rémi pourra prendre un repos bien mérité avant de préparer la fête patronale à l'automne. Cette fois elle se déroulera sous l'Abridici. Il n'y aura donc pas à craindre les averses. Il est à noter que c'est à l'occasion de sa participation à la Carnavalcade à Bains les Bains qu'il a fait le plus beau.

Si le samedi 8 avril le jour du défilé, il faisait 21°, une semaine plus tard tout le monde grelottait avec 10° seulement. Au risque de se répéter, allez à une manifestation organisée par la Saint Rémi si vous voulez, exposants ou visiteurs, être épargnés par les intempéries.

 

Le trio de choc pour vous servir une offre choc

Le trio de choc pour vous servir une offre choc

Une affiche publicitaire collector.

Une affiche publicitaire collector.

Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi
Le vide grenier de la Saint Rémi

jean7288 04/07/2017 09:30

Un trio de choc pour une offre de choc en effet. René est assez épicurien dans son genre et le pâté (lorrain, sans doute) tout en me mettant l'eau à la bouche, me manque beaucoup. Je me souviens encore de celui que ma mère commandait, à la boucherie Dechaseaux je crois, pour la fête des Voivres.
Comme pépite, j'aurais évidemment préféré découvrir le fanion de la 10ème Batterie du 11ème RACLH plutôt que le képi qu'on peut voir exposé sur le carton Doméos. même de qualité Cora.
Puisque le « bon Saint-Rémi » semble d'une efficacité redoutable, je vais me mettre à le prier pour qu'il incite les membres de l’Association à examiner avec bienveillance ma proposition (quand l'heure sera venue) de bien vouloir "jumeler" la Fête de de l’Été 2020 et l'hommage qu'il est envisagé de rendre aux tués de la "Bataille des Voivres".

jean7288 04/07/2017 16:25

Oui, j'en ai touché un mot à René, qui en a parlé à la Présidente (à qui j'ai adressé un message tph... resté sans réponse) lors d'une réunion récente, pour finir par apprendre qu'il était beaucoup trop tôt pour arrêter le calendrier.
Souvent trop tôt, toujours trop tard. Je suis habitué à ce genre de réponse. Nous verrons bien. J'espère simplement pouvoir mener à bien mon projet ; pas pour moi évidemment mais pour ceux qui, malheureusement réduits - par des circonstances étonnantes - à un oubli inqualifiable, par leur mort au combat, le méritent amplement.
Saisissons cette opportunité de leur rendre hommage !
« On ne meurt vraiment que lorsque le nom du disparu n'est plus prononcé » : faisons en sorte, avec tous les gens des Voivres de bonne volonté, que le 21 juin 2020 (date probable de la cérémonie envisagée), les noms de ceux qui ont sacrifié leur vie pour retarder l'avance des troupes allemandes, soient à nouveau prononcés.

LES VOIVRES 88240 04/07/2017 11:49

Dans ce cas il faut prendre contact avec assez vite car la date de la fête de l'été dépend aussi des réservations à l'Abridici.