L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres

par LES VOIVRES 88240  -  20 Juin 2017, 04:40  -  #Municipalité, #Histoire

L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres

 La rédaction de l'Association pour le Développement du Pays aux 3 Provinces guidée par Michel Fournier est venue visiter Les Voivres. Elle regroupe des personnes vosgiennes, haut-marnaises et haut-saônoises et édite un journal sur l'actualité et l'histoire de ces régions limitrophes.

Le rendez-vous était fixé devant l'église. Michel Fournier fit d'abord l'historique de la commune.

Les Voivres  : voivre ou vevre en ancien français désigne un terrain inculte, humide, marécageux, aux sols boueux, aux lisières d'une ou de plusieurs rivières.

Son étymologie a plusieurs sens suivant l'origine possible. Cependant qu'il s'agisse d'un lieu humide, d'un lieu couvert d'épines, elle indique des terrains pauvres. Les vraies richesses ont été pendant longtemps les ruisseaux pour leur énergie, leurs poissons, grenouilles ou écrevisses et les arbres. Ceux des forêts fournissaient le bois d’œuvre et de chauffage pour les habitants et pour la confection de l'indispensable charbon de bois utilisé par les forgerons et verriers. Les autres donnaient des fruits : cerises, mirabelles, pommes...

C'est au bord des ruisseaux que les premiers colons s'implantèrent, à part un petit noyau au centre du village.

Le Ru Migaille avec la création de l’étang Lallemand, le ruisseau des Écrevisses avec celle de la Forges Quenot en 1634 sont, avec le ruisseau des Prés Guyot et les moulins du Ban Saint Pierre, les premier endroits où une activité humaine est signalée.

Pourquoi la commune a t elle réellement voulu se détacher de Bains les Bains ? Pour être plus prêt des centres de décisions ou en vertu du vieux principe :

"-Il vaut mieux être le premier dans ce village que le second à Rome."

Pourquoi Bains les Bains a t'elle accepté cette demande ? A t'elle cédé à une guerre d'usure menée par une équipe de casse-pieds de Les Voivres ou bien était elle trop heureuse de se débarrasser dans de bonnes conditions de la partie certainement la plus pauvre de tout le finage ?

"-Qu'ils se débrouillent avec leurs maigres pâturages, leur manque de moyen de communication, à partir du moment où nous ne sommes pas lésés sur la répartition des forêts."

On peut se demander comment Les Voivres ont pu avec leurs faibles moyens, construire  une mairie, prendre la décision en 1839 d'avoir une église, et la doter d'un clocher quelques années plus tard même si à l'époque il y avait plus de 800 habitants.

Ils réussirent aussi à ouvrir une école au centre  en 1834 et une à la Grande Fosse en 1884. Les administrés participaient-ils à ces constructions comme c'était souvent le cas en tant que manœuvres ou pour fournir et transporter les matériaux ?

Rien n'est dit à ce sujet. toujours est il qu'en quelques décennies, alors qu'auparavant les réunions municipales du maire local et de ses adjoints se faisaient chez lui, la commune se dota de tous les édifices nécessaires aux citoyens, aux fidèles et pour assurer l'éducation des enfants.

Il faut cependant noter que durant tout le 19 ème, le développement des constructions et des infrastructures se fit à un rythme accéléré. Les Voivres eux même semblent avoir bénéficié de cet élan des premières années de l'industrie moderne permis par les énormes bénéfices réalisés par les entrepreneurs, souvent plus de 30%.

Par contre l'industrie de la commune elle-même subit le contrecoup des progrès réalisés. La Forge Quenot ne put soutenir la concurrence des nouvelles forges et son activité décrut pour cesser totalement vers le milieu du 19 eme siècle.

L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres

Les anciens abbés et curés de Les Voivres ne semblaient pas tenir grand cas du patrimoine de l'église. Plusieurs statues on été vendue. La chaire donné par l’abbaye de Remiremont fut démontée et reléguée pendant des années derrière le confessionnal.

Elle a été restauré l'an dernier et remontée à côté de l’entrée.

L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
L'Echo des Trois Provinces visite Les Voivres
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :