La Météo des Vallées

par LES VOIVRES 88240  -  13 Mai 2017, 05:40

Photo Météo des Vallées

Photo Météo des Vallées

DEMAIN SAMEDI 13 MAI : ENCORE DES AVERSES ORAGEUSES

► DEMAIN : Alors que ce soir, les averses vont progressivement disparaître de la région, c’est une nuit calme qui nous attend. Demain matin, les éclaircies seront belles mais rapidement à la mi-journée, les averses reprendront du service. Tout comme aujourd’hui, quelques orages accompagneront ces averses dans l’après-midi avant une accalmie pour la soirée. Côté températures, peu de changements par rapport à aujourd’hui, on restera un peu au-dessus des normales de saison.

La suite ?

► DIMANCHE : L’instabilité sera toujours présente pour ce deuxième jour du weekend. Cependant, on ira vers une amélioration avec un peu moins d’averses orageuses l’après-midi et des températures maximales en hausse, comprises entre 20 et 22 degrés en plaine.

► SEMAINE PROCHAINE : Le début de semaine devrait être placé sous le signe du soleil mais aussi de la chaleur. On attend un pic de chaleur mercredi avec pourquoi pas des températures supérieures à 25 degrés en plaine d’Alsace. Il est possible que le reste de la semaine soit un tout petit peu moins clément avec des averses et des orages, nous en reparlerons.

Bonne soirée à tous !

Alexandre
Page Météo des Vallées

Avant l'orage. La Basse des Orges
Avant l'orage. La Basse des Orges
Avant l'orage. La Basse des Orges
Avant l'orage. La Basse des Orges

Avant l'orage. La Basse des Orges

jean7288 13/05/2017 12:08

Avec les commémorations du "19 Mars 1962", de la "Journée souvenir de la Déportation", du "8 mai 1945", de "l'Abolition de l'esclavage" et bien d'autres à venir, il est possible d'écrire - pour reprendre le message de Bernard (il citait alors Auguste Comte et Nietzsche) du 12 mai dernier - que les Grands Hommes peuvent, aussi, ne pas avoir toujours raison. Ce devoir de mémoire, auquel nous sommes tant attachés, prouve, en tout cas, que nous ne sommes pas prêts à oublier... peut-être quelque peu au prix du bonheur.
A propos de ce devoir de mémoire, auquel je suis sensible - pour l'avoir déjà démontré tout en espérant voir aboutir, à moyen terme, une autre initiative -, je veux citer ce poème du Belge Jean-Pierre Verheggen qui parle (O-F de ce jour) d'une autre guerre et proclame ainsi la nécessité de se souvenir :
« Tranchées / Tranches de vie fauchée / Gueules cassées / Tronches de mort ! / Commémorons ! Oui au devoir de mémoire ! 'Commémorons' en effet / mais sans inutiles commérages / ni béate commisération ! / [...] Ceci fut un vrai casse-pipe / comme disait Magritte ! [... ] Déjà en ce temps-là, / à Anvers le Père Obus (le frère du Père Ubu) / avait fait alliance avec la Grosse Bertha. »