Classe découverte à la Maisondici

par LES VOIVRES 88240  -  26 Avril 2017, 05:45  -  #maisondici

Photo Odcvl lamaisondici

Photo Odcvl lamaisondici

 
 Ils sont arrivés ce matin, ils sont à LaMaisondici pour 3 jours, bienvenue aux deux classes de Arches ! #Odcvl #classesdedécouvertes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jean7288 26/04/2017 15:50

On croit rêver : pendant que Macron, le prématuré vainqueur de la Présidentielle, est, armé d'un gigaphone, sur les "barricades" de Whirlpool à Amiens, Valls veut participer à la majorité gouvernementale, Baroin est disponible comme Premier Ministre. Drôle de séquence qui présage très mal de l'avenir des Français.

jean7288 26/04/2017 10:48

En avant, (m)Arches ! De ce mauvais jeu de mots, j'en arrive - comme par hasard - à "En Marche !" dont j'avais vanté, le panache de son jeune dirigeant.
Je ne me dédirai pas mais, malgré un succès probable et annoncé au 2ème tour de la Présidentielle, je voudrais le mettre en garde, en espérant que son éternel (?) sourire ne soit pas un masque de sa véritable personnalité, contre la griserie du pouvoir.
Il ne faudrait pas qu'il prenne modèle sur certains de ses prédécesseurs. Quelques prémices me le font redouter. Avait-il besoin, en effet, de faire monter sa femme sur scène ? Non, ce n'est pas elle le vainqueur du premier tour des élections. Le soir du véritable sacre suffira, et encore, pas trop longtemps, puisqu’il n’y a pas de statut de "Première Dame" en France.
Etait-il nécessaire d'organiser un "cortège" présidentiel dans les rues de Paris, enfreignant sans vergogne les articles du Code de la Route, comme si la partie était déjà jouée d’avance ? Assurément non, cela m'a semblé quelque peu prématuré, voire prétentieux.
Devait-il remercier ses "petites mains" dont Arditi, Line Renaud, Cohn-Bendit, Attali, etc. et les inviter à "La Rotonde" ? C’est carrément une faute car il devait bien se douter (à quoi servent ses conseillers ?) qu’avec des média mettant chaque geste, chaque déclaration en surbrillance, l’initiative passerait mal. C’est ce qui s’est produit. Stéphanie Bern a eu beau prendre sa défense et certifier qu’il y avait des radis au menu, quelques fieffés observateurs ont eu tôt fait d’ajouter qu’il y avait aussi de l’oseille !
Mettons toutes ces erreurs sur le compte de la jeunesse. Cependant, avec les quelques écarts (et non des moindres, comme ses allégations en Algérie, ou une France qui n’aurait pas de culture, ses lacunes géographiques aussi sur la Guyane) pendant la campagne, additionnés à ce genre de triomphalisme pour le moins hâtif et aventureux ainsi qu’à une certaine arrogance qui perce maintenant dans ses joutes avec les journalistes, il se pourrait bien que les prévisions des sondages fondent comme neige au soleil.
Ses excuses comme pour les illettrées de Gad ou l’alcoolisme dans le Bassin Minier du Nord, prétendre « assumer » chacune de ses erreurs, ne suffiront pas toujours. Face aux réalités, à commencer par avoir une majorité à l’issue des Législatives, pourrait l’inciter à revoir sa copie.
Heureusement pour lui, les nombreux ralliements (combien d’hypocrites parmi les sincères ?) dont il bénéficie peuvent lui faire espérer l’accès à la fonction suprême qu’il ne faudrait pas dévoyer… lui aussi. Attention à "la grosse tête», attention à son attitude à l’issue du 2éme tour. Une fois de plus à "La Rotonde" (ou dans tout autre établissement un peu huppé et entouré de trop de people) pourrait bien devenir son "Fouquet’s". Après son parcours éclair et inattendu, il ne lui resterait plus, alors qu’à s’en prendre à lui-même.