Le Bonheur est dans le Pré

par LES VOIVRES 88240  -  3 Mars 2017, 04:20  -  #Qu'il est beau mon village

Et l'enfant confiant  Laisse papilloner son cerf-volant Photo Claire Munier

Et l'enfant confiant Laisse papilloner son cerf-volant Photo Claire Munier

Séance avec les cerfs-volants pendant une embellie au bord du Ru Migaille, à côté du Camp Palettes.
 

 

 
Toi sans toit Viens écheveler mon jardin
Toi sans toit Viens écheveler mon jardinToi sans toit Viens écheveler mon jardin
Toi sans toit Viens écheveler mon jardinToi sans toit Viens écheveler mon jardinToi sans toit Viens écheveler mon jardin

Toi sans toit Viens écheveler mon jardin

Ce matin, j'arrive en trainant des pieds à la mairie. J'avise Aurélien, le cher Aurélien, l'indispensable Aurélien, celui qui vous indique où il faut cliquer pour trouver le bon onglet sur le site pourrache que vous consultez et lui dit en espérant éveiller sa compassion et pouvoir m'épancher sur une épaule amie, même si elle sent un peu fort le tabac au goût du fumeur repenti que je suis.

"-Vosges Matin m'a retoqué un article sur les tournages que font FR3 à Les Voivres .

-Mais il ne peuvent pas passer çà dans un article local, ce n'est pas la bonne rubrique. "

Allons donc, alors à qui pouvons nous nous adresser pour parler de notre commune. A FR3, soit, mais en ce moment il a fallu attendre, trembler, espérer, prier, pour que le premier volet de l'émission qui nous était consacrée soit diffusé sans être occulté par une gréve, une panne technique ou la déclaration fracassante d'un politique faisant partie de la trentaine de candidats en lice.

Enfin déclaration il y a eu mais pas assez intéressante pour nous prendre notre créneau. Remercions les sirènes faisant miroiter la possibilité d'accéder au pouvoir à tout  ceux qui participent à cette course.
Pendant ce temps à un km de là, loin de nos ulcères de candidats à la célébrité, de nos crises de nerfs de divas en mal d'audiences, vivent des gens heureux. Ils n'ont pas de réseaux, les nouvelles de notre monde de fous ne leurs parviennent qu'estompées et si un jour l'homme disparaissait, ils ne s'en apercevraient qu'en allant payer leur loyer à la mairie et en la découvrant en ruines, envahie par les herbes folles et les orties.

Ils n'ont pas de réseau et ont le temps de faire voler leurs cerfs-volants.

L'enfant transparent Laisse papillonner son cerf-volant

L'enfant transparent Laisse papillonner son cerf-volant

Le Cerf-Volant

 

J'ai vu des horizons

Bleuir dans le matin

Des horizons flamboyants

Célébrer nos destins

Et l'enfant confiant

Laisse papilloner son cerf-volant

 

Voyageur sans bagages
Tu peux entrer chez moi
Protège-toi des orages
Que tu traînes avec toi
Contemple l'enfant
Qui s'amuse avec son cerf-volant

 

Toi sans toit
Viens écheveler mon jardin
Viens chez moi
T'aventurer sur mon chemin
Et l'enfant confiant
Laisse tourbillonner son cerf-volant

 

J'ai vu des horizons
Onduler sous nos draps
Des horizons flamboyants
Irradier nos ébats
L'enfant transparent
Laisse papillonner son cerf-volant

 

Voyageur sans bagages
Tu es entré chez moi
Tu as marqué ton passage
En dormant avec moi
N'oublie pas l'enfant
Qui jouait avec son cerf-volant

 

Je te dois
Quelques beaux moments d'émotion
Tu nous dois
Quelques beaux moments d'évasion
Et l'enfant-diamant
Dénoue les fils de son cerf-volant.

 

 

Catherine Ribeiro

jean7288 03/03/2017 10:32

Faire « papillonner son cerf-volant » mais aussi avoir du réseau serait l'idéal.