Elections présidentielles

par LES VOIVRES 88240  -  20 Mars 2017, 04:15  -  #MAIRIE

Les jeux sont faits.

Alea Jacta es.

Veni, vidi, victi.

Merci Google pour ces citations  auxquelles nous pouvons ajouter :

Panem et Circenses.

Sauf qu'il faudrait peut-être retrancher le panem, un peu rare pour certains en ce moment, pour ne garder que le Circenses. Là c'est à profusion, n'en jetez plus la cour est pleine.

Honte aux médias et aux juges qui jettent en pâture aux lions des hommes intègres. Honte à celui qui le premier dira  :

"-Accusé levez vous" sans qu'il y ait un jugement.

Cà, c'est les formules qui permettent de tout dire et de ne pas être inquiété pour ses déclarations. Remerci Google.

Pourtant malgré cette tempête, ce maelstrom, ce déchainement contre un candidat, celui-ci a trusté les parrainages des Grands Electeurs. 3 600 à lui tout seul, 1 ou 2, ou 50, un peu plus de 100 pour  la plupart des autres. De cette course un peu échevelée il ne ressort donc que 11 candidats ayant eu leurs 500 signatures.

Si l'on fait le total de tous les parrainages accordés on s'aperçoit que guère plus d'un quart des grands électeurs ont soutenu un candidat.

Beaucoup, dont le président des Maires Ruraux de France, Vannik Berbérian, ont évoqué la peur de ces grands électeurs  de voir leur nom être rendu public s'il accordaient leur signature à l'un ou à l'autre.

Si ces parrainages ne servent qu'à miser sur le cheval supposé gagnant, est ce de la démocratie ?

Pourra t'on reprocher aux électeurs d'en faire autant et de manquer de discernement ?

Si ces parrainages ne sont qu'un savonnage de la planche à subventions, est ce de la démocratie ?

Pourra t'on reprocher aux électeurs d'être séduits par des démagogues ?

Si seulement un quart des grands électeurs jugent bon de parrainer un candidat, est ce un exemple de citoyenneté ?

Pourra t on accuser de manque de civisme les électeurs qui le jour du scrutin s'abstiendront ?

Evelyne 20/03/2017 21:37

On s'interroge devant tant d'inepties