Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante

par LES VOIVRES 88240  -  3 Février 2017, 04:56  -  #Artisans et services

Les invités arrivent

Les invités arrivent

La chaleur d'une yourte quand la neige volète tout doucement, tout doucement au-dehors, vous faisant pensant au poème de Maurice Carême  et apprécier d'autant plus le rose aux joues de vos amis et les flammes qui dansent sur la toile, le bruit de la buche que l'on ajoute et la voix du conteur.

Nous sommes d'ailleurs, comme de grands enfants émerveillés,  à l'écoute de Jean-Jacques, tout en découvrant ravis, la Librairie Ambulante, ce palais miniature dont ce bon génie nous a ouvert la porte. Le charme d'une maison de poupée où des petites filles sages en robes roses à volant viendraient jouer pour de vrai et se raconter des histoires.

Des histoires d'hiver qui n'en finit plus, des histoires de "Frissons", des histoires à vous réchauffer le sang en pensant à ces pays où le froid règne en maître. Des histoires racontées par Jean-Jacques le libraire, le merveilleux récitant. Ce soir il a choisi des frissons provoqués par le froid polaire, le pays de la reine des glaces, le royaume des Esquimaux. Il nous conte une nouvelle tirée du "Roman d'une Esquimaude". C'est de Mark Twain. Hé oui. Mark Twain, le chantre du Sud profond, des bayous et du soleil écrasant transposé dans le Grand Nord, çà dépayse.

D'ailleurs un des héros de cette nouvelle, un Yankee bon teint est lui même fort esbaudi en comparant la culture de la jeune Esquimaude avec les habitude de vie de ses coreligionnaires. Il a parfois bien du mal à ne pas blesser l'innocence de son interlocutrice :

" je vous jure, que même Mr Van der Bilt, le plus grand millionnaire de New-York, n'a pas comme vous deux pots de chambre dans son salon !"

Vous l'avez compris, tout est relatif. Ce qui vaut une fortune à New-York, la fourrure, ne sert ici qu'à rembourrer les sièges de glace alors que 22 hameçons en acier font de vous un homme riche au Groenland.

Jean-Jacques tel un acteur consommé déroule le récit. Pendant que l'oreille est attentive, notre oeil admire chaque détail de cette incroyable Tiny House. D'une main, il rythme la cadence ou caresse sa barbe poivre et sel d'épicurien , amoureux des belles choses qui est tombé sous le charme des Tiny Houses construites par Pauline et Romain dès qu'il les a découvertes.

Il y a de quoi. Tout a été pensé, soupesé, étudié, peaufiné, pour que ce soit fonctionnel, robuste et beau. Chaque détail depuis l'isolation, le minuscule coin toilette, la lampe ambrée Edison diffusant sa belle lumière orangée à l'extérieur, les rideaux qui s'abaissent pour maintenir en place les livres pendant les trajets.

Il fallait réserver le maximum d'espace à ceux-ci. Le pari est gagné. Les étagères contiennent 3000 ouvrages. 3 000, rendez vous compte, pratiquement autant qu'à l'Esprit Libre, la Médiathèque du réseau à Bains les Bains. Ce sont principalement des livres de poche mais il y a aussi beaucoup de bandes dessinées et d'albums pour les jeunes et les enfants. En bout de la bibliothèque, l'espace cuisine est  resserré au millimètre. S'il n'y a pas l'eau courante, le maître des lieux a cependant pu nous préparer un grand verre de thé odorant et brulant. Dans le coin bureau l'ordinateur capte en Wi-Fi. Le fauteuil profond où est installée l'amie de Nina, les banquettes en bois garnies de poufs et de coussins accueillent les visiteurs.

En haut la mezzanine, accessible par l'échelle qui permet également d'atteindre tous les étages supérieurs des livres.

Elle est arrivée avec Romain, bien entendu, amenant un pot de fleur supplémentaire qu'elle a posé, là, dans le coin. Avec lui, elle a investi cette mezzanine. C'est normal, ils connaissent bien les lieux puisque tous deux, les ont imaginés, structurés, assemblés, isolés, bardés, fignolés, tout en rêvant du jour où elle serait finie, où "l'oiseau prendrait son envol".

C'est fait.

Maintenant avec le sourire agrandi du chat du Cheshire, avec le contentement d'un matou repu qui aurait attendu le retour de ses maîtres dans le froid, la bise et se serait vu offrir, pour se faire pardonner, un bol entier de crème fraiche, elle profite de la chaleur qui monte dans la Tiny House bien isolée.

Elle sourit.

Pauline et Romain ont sous leurs yeux leur rêve. Ils se sont battus contre l'administration, ont subi la pluie et le froid pour le réaliser. Maintenant ils peuvent se dire : "We have do it."

Ils sourient.

Ils vont continuer en Dordogne dans un local mieux adapté à leurs besoins.  Il est quand même dommage pour tout le monde que leur budget ne leur ait pas permis de payer le loyer du bâtiment commun qui leur était proposé par la Communauté de Communes du Val de Vôge  sur la Zone Aménagée de Les Voivres. Elle leurs a quand même servi de Couveuse. Elle a cru en leur savoir-faire.  Si un oeil pleure de savoir qu'il vont partir, l'autre rit en espérant leur réussite.

Jean-Jacques, Pauline, Romain
Jean-Jacques, Pauline, Romain

Jean-Jacques, Pauline, Romain

Tous les trois sont allés au bout de leur chemin. Depuis un an avec Maryse Huguette, la Maison qui Chemine, puis la Librairie Ambulante, ils nous ont fait rêver. Ils vont  bientôt reprendre la route. Pauline et Romain dans quelques temps, vers leur nouvel atelier, Jean-Jacques en Bourgogne.
Il se rendra à Mouthier-en Bresse pour participer au festival organisé par le village les 4 et 5 février.

Puis il ira en Saône et Loire dans un autre petit village, La Chapelle Saint-Sauveur et ensuite à Dijon les 10 et 11 février prochain pour le festival "A pas contés".

Nous souhaitons le voir revenir un jour dans le Val de Vôge et pourquoi pas en invité par le réseau de bibliothèques.

Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante
Soirée "Frissons" à la Librairie Ambulante

Evelyne 03/02/2017 11:50

Une soirée magique dans l'univers littéraire de la tiny-librairie avec Jean-Jacques qui nous a emporté, lors d'une soirée lecture, au pays des grands frissons esquimaux.
Une soirée cosy et douillette dans cette magnifique tiny-house réalisée par Pauline et Romain. Ils ont eu le coeur à l'ouvrage, malgré toutes les difficultés rencontrées qu'elles soient d'ordre administratif et/ou météorologique. Je ne sais laquelle des deux était la plus pénible... Ils sont allés au bout de leurs rêves, de leurs ambitions pour nous donner des instants enchanteurs comme celui que nous venons de passer en leur compagnie à Les Voivres.
Une belle opportunité d'acquérir des livres à bas prix délicieusement rangés sur les étagères ornées de délicates plantes posées par amour par Pauline. 3000 livres, c'est dire que vous trouverez forcément votre bonheur.
Bonheur sur les routes et au plaisir de vous revoir. Qui sait, Villersexel est susceptible de vous accueillir !