Les Voeux du maire 2017

par LES VOIVRES 88240  -  9 Janvier 2017, 04:35  -  #MAIRIE, #Municipalité

Les Voeux du maire 2017

La cérémonie des voeux du maire à la population de Les Voivres a eu lieu samedi soir.

Etaient présents entre autres, des maires du canton du Val d'Ajol ou leurs adjoints, Mme Adam Anne-Marie conseillère régionale, Mr Faivre Philippe conseiller départemental, des représentants de la Maison des Services de Bains les Bains, de la gendarmerie Nationale, de l'O.N.F., des membres du corps enseignant du R.P.I. La Chapelle aux Bois-Les Voivres.

 

Mr René Husson, géomètre

Mr René Husson, géomètre

Michel Fournier salue les personnalités, les maires et adjoints présents dont Mmes Adam Anne-Marie, conseillère départementale et Vauzele Christine, maire de Charmois l'Orgueilleux.

Il remercie en premier la commission d'aménagement foncier pour ses décisions toutes prises à l'amiable ce qui a permis au remembrement de se faire sans problème majeur puis le géomètre, Mr René Husson, et l'adjoint, Mr Houillon Michel, qui l'a secondé pour mettre en place presque 5 000 bornes.

Il demande cependant aux propriétaires et exploitants de ne pas couper tous les arbres, haies et bosquets de la commune même s'ils sont parfois gênants.

Il fait ensuite le tour des différentes réalisations de l'année 2016 à Les Voivres.

L'ancienne maison Georges-Didier détruite par un incendie a été reconstruite. Cette verrue en plein centre du village est donc supprimée. En face les travaux d'aménagement de la maison Békri se poursuivent. A tous ceux qui posent régulièrement la question :

"-A quoi çà va servir ," il répond : "-On ne sait pas."

Semie boutade ou moitié de mensonge. Le maire a bien l'intention de la remplir et de la rentabiliser. Alors salle associative intercommunale, Pôle entrepreneurial qui servirait de point d'appui pour un développement en milieu rural ? Plusieurs idées sont à l'étude et des négociations sont engagées.

A côté de celle-ci, un accès pour les personnes à mobilité réduite a été aménagé pour leurs permettre d'entrer au bar du Pont des Fées. Jusqu'à présent, seul le restaurant en bénéficiait.

L'Etang Lallemand vidangé doit être curé dès que les boues seront assez sèches pour porter un engin de terrassement. Un moine répondant aux normes de la police des eaux doit remplacer l'ancien.

Il souligne que le budget de la commune est largement positif. Ses finances sont saines. Les dépenses liées au parc immobilier sont  couvertes par les locations.

Les nombreuses associations de Les Voivres sont un des éléments qui concourent au dynamisme de celle-ci. Une des plus anciennes, le Club du Pont des Fées y contribue depuis maintenant 30 ans. Tous les ans il organise le rassemblement géant de Génération Mouvement sous l'Abridici où se retrouvent tous les membres du secteur de la Vôge. La Transition d'Ici avec sa fête annuelle, la mise en place d'un jardin à côté de la salle des associations, sa bourse aux plantes, son projet d'installer une Gratiféria dans l'ancien local des sapeurs pompiers reflète bien la politique de la municipalité qui se veut depuis des années citoyenne, responsable et solidaire.

Cette année l'organisation commune du Marché de Noël  avec l'engagement de 50 bénévoles a été une occasion de plus pour tout le village de se rassembler.

Une des plus récentes, Coeur de Yourte est encore en phase de rodage mais depuis 6 mois elle fait revivre l'esprit de C'Est Quoi Tsa ? en proposant régulièrement des animations et en permettant à ceux qui le désirent de l'utiliser. Mme Catherine Spitz est arrivée, avec elle aussi, un projet  d'atelier partagé pour maintenir une dynamique sur le site de la Guinguette inoccupé maintenant que les deux couples qui travaillaient là, Pierre-OLivier et Aurélie avec la construction de yourtes et l'Atelier Biloba  puis la Maison qui Chemine, de Pauline et Romain, ont déménagé.

Dynamisme encore, dynamisme toujours et même toujours plus avec les entreprises de Les Voivres.

C'est Corba, le constructeur de machines pour emballer des produits industriels, installé un des premiers sur la Zone Aménagée il y 22 ans, qui a fait une extension de son bâtiment. Ils sont maintenant 18 salariés. Il y a un an de commandes d'avance et si le débit du réseau Internet était à la hauteur des besoins de l'entreprise elle pourrait employer 32 personnes.

C'est le restaurant du Pont des Fées dirigé par Rémi et Monique qui fait le plein tous les midis et assure à lui seul une partie de la réputation de Les Voivres.

C'est le centre ODCVL, les hébergements de La Maisondici, une fois pour accueillir l'assemblée des Druides de France, une autre fois celle des Colibris ou des Jeunes Agriculteurs, une classe en centre aéré ou des membres de la Croix Rouge en formation...

C'est aussi toutes les animations organisées par l'Eaudici : découverte de la faune et de la flore, balade poétique, atelier couture, repas produits du terroir, concours de soupe et initiation à la photographie ...

C'est l'entreprise d'électricité Michel Fréchin qui sous le nouveau nom de Marie-Claude Fréchin va continuer d'exercer.

C'est tous les autres artisans, prestataires de services, agriculteurs ou commerçants installés sur la commune et y apportant la vie.

Tout est donc parfait à Les Voivres. Hé bien non, il y a un point noir, un point qui fait l'unanimité pour fâcher tout le monde depuis Corba en passant par Marie-Claude Fréchin ou Isabelle Borlot, la secrétaire de mairie.

Il s'agit bien sûr d'Internet, du sempiternel manque de réseau.

Les Voivres sont maintenant classés village pilote pour expérimenter des solutions. La première choisie, des relais à partir d'une armoire à Gremifontaine est réalisée mais c'est encore insuffisant pour une entreprise comme Corba qui loue ses logiciels et à besoin de beaucoup de puissance. D'autres sont venues proposer leurs services dont un représentant d'Orange. En attendant ça grogne, çà rame. Il reste beaucoup à faire et certainement beaucoup à débourser pour les particuliers et les communes afin de rattraper l'erreur du Conseil Général des Vosges qui n'a mis en place un Plan Haut Débit qu'en 2014.

Il est donc permis de ne pas prendre les promesses de la région annonçant une couverture en 2017 pour argent comptant. Selon Mr Faivre Philippe, conseiller départemental, qui prit ensuite la parole, il vaudrait mieux tabler sur 2018. Au mieux.

Ce n'est pas une raison pour baisser les bras. La jeune entreprise In Bô le prouve : vélos en bambous, skates et lunettes en bois, un produit haut de gamme et un développement régulier. Ils vont embaucher 4 personnes.

Hêtre Nomade de Pierre-Olivier et Aurélie en est aussi l'exemple. Arrivés là il y a quelques années avec leur volonté de construire des yourtes, ils ont rénové la Guingette pendant leur contrat en Chantier d'Insertion avant de se lancer.

Un bel d'exemple d'intégration dans la communauté, renforcé par les animations culturelles de l'association C'Est Quoi Tsa ? qu'ils avaient contribué à lancer.

Dynamisme aussi avec le beau projet de Pauline et Romain installés également à la Guinguette pour construire des Tiny Houses. La première vendue, La Librairie Ambulante a pu être admirée au Marché de Noël.

Ces deux petites entreprises nous ont quittées. Les premiers sont partis vers l'Ouest. Pauline et Romain, à la recherche d'un local plus adapté à leurs besoins vont gagner la Dordogne après avoir fait une étape dans un hangar à Fontenoy le Château.

Bien sûr tout le monde regrette leur départ et une nouvelle projection de la vidéo "Happy" offerte par Aurélie et Pierre-Olivier en cadeau de départ ne sera pas de trop pour chasser les idées plus sombres.

Mais à tous ceux-ci, à tous ces jeunes entrepreneurs bourrés d'énergie et de talents Les Voivres et la Communauté de Commune ont permis de lancer leurs projets, leurs ont servi de couveuse.

C'est déjà là une raison de plus d'être satisfait du travail qui se fait à Les Voivres.

Les Voeux du maire 2017

Michel Fournier remercie aussi tout le personnel de la Maison des Services de Bains les Bains. Il est satisfait que dans la nouvelle Com Com d'Agglo trois maires du canton, Mme Véronique Marcot, Mr Frédéric Drevet et lui-même, fassent partie des 15 vice-présidents.

Les Voeux du maire 2017Les Voeux du maire 2017Les Voeux du maire 2017

Mr Frédéric Drevet, maire de Bains les Bains, Mme Andrée Gornet, maire de Harsault, communes actuellement fusionnées avec Hautmougey dans la Vôge les Bains. Mr Patrick Casadevall, maire de la Haye.

Mr Faivre Philippe conseiller départemental. Mme Adam Anne-Marie conseillère régionale
Mr Faivre Philippe conseiller départemental. Mme Adam Anne-Marie conseillère régionale

Mr Faivre Philippe conseiller départemental. Mme Adam Anne-Marie conseillère régionale

jean7288 09/01/2017 12:41

« L'erreur du Conseil Général des Vosges qui n'a mis en place un Plan Haut Débit qu'en 2014 » : qu'en pense Mme.Anne-Marie Adam, conseillère départementale ?

LES VOIVRES 88240 09/01/2017 14:40

Elle assure que la région va dépenser des sommes très importantes pour qu'une grande partie du territoire soit couverte. Il a a aussi Google et consorts qui promettent que la 5 G sera opérationnelle partout pour 2020. Nous n'aurons donc que l'embarras du choix.

Evelyne 09/01/2017 09:43

Dynamisme et satisfaction au village. Ça bouge et c'est bien ! Les Voivres est un village avec une longueur d'avance. C'est cet esprit qu'il faut développer, partout, dans les prochaines années.