Maryse et Huguette au paradis

par LES VOIVRES 88240  -  5 Décembre 2016, 05:21  -  #Yourtes en habitat groupé

Maryse et Huguette se sont faites bouffées par le renard, arg ;-( c'est pas très sympa comme surprise du jour, je commençais à bien les intégrer au paysage, et bim !

Maryse et Huguette

Maryse et Huguette

Maryse-Huguette sont mortes. Nous n'avons même pas pu dire "Maryse-Huguette, se meurent, Maryse-Huguette sont mortes." tellement l'évènement fut subit et brutal.

Prévisible, comme le disait Frédéric. En ce moment les renards sont gênées par le gel pour trouver les souris et campagnols dont ils composent d'ordinaire l'essentiel de leur menu.

Nous avions rencontrés ces deux aimables poules, un beau matin, en venant assister au montage par Pierre-Olivier de sa nouvelle yourte et les avions baptisées ainsi.

Maryse-Huguette au départ, si pour une fois je ne me trompe pas, sont les mamans de Pauline et Romain et avaient donné leurs noms à leur première Maison qui Chemine. Tout un symbole de rêve et d'évasion, Ipono, dessiné par Claire, prenant son envol  vers les nuages, attelé dans la limonière de celle-ci, en compagnie de nos deux amies.

Cette fois, elle sont parties dans les nuages aussi, mais un peu plus haut, jusqu'à ce paradis des animaux dont nous parle Saint François. Certains vont dire :

"-Ce sont que des bêtes, de vulgaires poules, n'en rajoutons pas. On ne va pas décréter comme pour Fidel Castro 9 jours de deuil national pour deux gallinacées. De plus, parler d'âmes dans ce cas est complètement idiot. "

N'oublions pas cependant  que le 28 janvier 2015, l’Assemblée nationale a voté en lecture définitive le projet de loi relatif à la modernisation du droit. L’animal est désormais reconnu comme un « être vivant doué de sensibilité » dans le Code civil (nouvel article 515-14) et n’est plus considéré comme un bien meuble (article 528). Ainsi, il n’est plus défini par sa valeur marchande et patrimoniale mais par sa valeur intrinsèque. Ce tournant historique met fin à plus de 200 ans d’une vision archaïque de l’animal dans le Code civil et prend enfin en compte l’état des connaissances scientifiques et l’éthique de notre société du 21ème siècle.

Si, pour beaucoup d'entre nous,  on ne peut pas parler d'âme pour des animaux il faut cependant reconnaître à tous une sensibilité et une intelligence qui leur permet d'être parfaitement intégré au milieu naturel dans lesquels ils vivent, de faire souvent preuve d'altruisme et de nous accepter malgré nos différences.

C'étaient le cas pour Maryse et Huguette qui évoluaient en toute liberté sur le site de la Guinguette dès qu'il n'y avait plus de dégâts à craindre dans les jardins, vermillant et caquetant à qui mieux mieux.

Mais serait ce si extraordinaire de leurs attribuer une âme comme Saint François le faisait ?

La controverse de Valladolid est un débat qui opposa essentiellement le dominicain Bartholomé de Las Casas et le théologien Juan des Sepulvada. Lors de ce procès, on officialise que les Amérindiens ont un statut égal à celui des Blancs. Cette décision ne s'appliquait pas aux Noirs d'Afrique dont l'esclavage n'était pas contesté. Ils n'avaient pas d'âmes. Toute une armée de théologiens et de Gros Cons l'avait prouvé :

 "-Ce sont que des bêtes,

   -Ce ne sont que des noirs."

Ce besoin qu'à l'homme de se croire supérieur à tous les êtres vivants, y compris ses semblables et à la source de toutes les discriminations.

"l'employé du poste d'essence, un jeune homme en uniforme blanc, parut soulagé lorsque la note eut été réglée. Il dit :

- Vous avez un certain cran.

Tom leva les yeux de la carte :

-Comment çà ?

- Ben de traverser avec ce bahut.

Tom esquissa un sourire :

- Pas besoin de cran pour faire quelque chose quand on n'a pas aut'chose à faire. Enfin merci...On va se mettre en en route.

Là-dessus, il monta dans le camion et repartit.

Le jeune homme vêtu de blanc rentra dans la baraque en tôle ou son collègue peinait sur son livre de comptes.

-Merde alors, tu parles d'une équipe de durs.                                                                       - Ces Okies ? Ils ont tous des gueules en ciment armé.
-Bon Dieu, on me paierait cher pour me risquer dans une pareille casserole.
- Tu penses, on n'est pas piqués, nous deux. Ces sacrés Okies de malheur, ils n'ont pas pour un sou de jugeote, et pas un grain de sentiment. C'est pas des êtres humains ces gens là, moi j'te le dis. Jamais un être humain ne supporterait une crasse et une misère pareilles. Ils ne valent pas beaucoup mieux que des chimpanzés."

John Steinbeck

In Les Raisins de la Colère

"-Ce sont que des bêtes,

  -Ce ne sont que des noirs.

  - Ce ne sont que des étrangers. "

Vendredi, Mr le maire de Les Voivres, Michel Fournier, montait à Paris parler de son combat auprès d'Alexandre Jardin pour que vive la ruralité.

Pourquoi un ruraux doit il prouver qu'il est l'égal d'un citadin ?

A partir de quelle concentration au km², un homme est il plus intelligent que nous ?

Pourquoi un citadin, comme le rappela une fois de plus Michel Fournier lors de son intervention au café Wepler, pèse t il deux fois qu'un rural quand il s'agit de percevoir des subventions ?

"-Ce sont que des bêtes,

  -Ce ne sont que des noirs.

  - Ce ne sont que des étrangers.

  - Ce ne sont que des ruraux."

Photos Dorothea Lange. Migrants

Photos Dorothea Lange. Migrants

-Bon Dieu, on me paierait cher pour me risquer dans une pareille casserole.

Jamais un être humain ne supporterait une crasse et une misère pareilles

Jamais un être humain ne supporterait une crasse et une misère pareilles

Partout où les petits enfants ont faim et pleurent,
Partout où les gens ne sont pas libres.
Partout où les hommes luttent pour leurs droits,
C'est là que je veux être, Ma.
C'est là que je veux être. (Ballade de Tom Joad).

Michel Fournier, maire de Les Voivres. "Nous sommes des Faizeux. Nous ne sommes pas des Bouzeux."

Michel Fournier, maire de Les Voivres. "Nous sommes des Faizeux. Nous ne sommes pas des Bouzeux."

Maryse et Huguette sont mortes paix à leur âmes.

Le renard chasse et tue pour se nourrir. Il ne considère pas une poule comme une victime mais comme une proie.

En cela il est supérieur à l'homme en général et aux Gros Cons de bourreaux en particulier car il ne justifiera jamais son acte en pensant et en affirmant sur les réseaux sociaux qu'une poule est inférieure à lui et ne mérite pas de vivre.

"-Les hommes dit le renard, ils ont des fusils et ils chassent. C'est bien gênant ! Ils élèvent aussi des poules. C'est leur seul intérêt. Tu cherches aussi des poules ?"

In Le Petit Prince

Saint Exupéry

 

Photo Claire

Photo Claire

BROGGINI 05/12/2016 10:47

N'est ce pas Henri IV, roi de Navarre, guerroyant contre les espagnols et les savoyards,qui institua le plat national: "la poule au pot", pour les plus humbles, à mon avis, le renard, familier de notre environnement n'y aurait-t-il pas droit ?.

LES VOIVRES 88240 05/12/2016 17:17

J'adore dans le Roman de Renard le récit des mâtins et des fermiers qui courent après Renard.

Jean NOËL 05/12/2016 09:21

C'était à prévoir. Autrefois, mes parents avaient eu tellement de problèmes avec les renards qui parvenaient à tuer leurs volailles, pourtant enfermées au bas de la maison, à côté de "l'écurie des vaches", qu'ils avaient dû se résoudre à demander au garde-chasse de venir y remédier. De mémoire, ce ne fut jamais une totale réussite.

LES VOIVRES 88240 05/12/2016 09:41

Oui les renards maintiennent une certaine densité de population en ayant des portées plus ou moins importantes en fonction de la nourriture et de leur pertes

Diana Kennedy 05/12/2016 08:52

Maintenant on peur croire en l’existence d'une âme ou pas - ce qui me para^t logique est que la réponse est valable pour tous êtres.
On a vu faire cet esprit humain qui se croit tant différent faire des raisonnements farfelues inouïes : Ce chercheur dont le nom m'échappe qui jadis avait pesé les mourants au moment de leur trépas pour conclure que l'âme pesait autour de 20 grammes (là aussi je ne me souviens plus du poids exact) eh bien quand il avait obtenu le même résultat avec des chiens, proclamait l'échec de ses experiments car, selon lui, "il n'est pas possible que les chiens ont une âme, donc tous ses résultats seraient bidons.
Et pourtant, parmi les recherches "de fous" celle ci este jusqu'à nos jours une des rares auxquelle la science dite normale n'a pas encore pu trouver une explication rationnelle. Les 20 grammes restent dans l'air. Au sens propre. On *pourrait* dresser l'hypothèse qu'il s'agit de l'âme, (ou de ses traces ou je ne sais pas quoi) à conditions d'accepter que les animaux en ont aussi une.

Pour moi il est clair que tous les êtres vivants sont faits des mêmes "matières primaires" matériellement et immatériellement. Nous respirons tus le même air, nous habitons tous sur cette même planète comme disait JFK.

Puisque on y est: JFK est le premier à ne pas en vouloir à personne qui aurait une petite larme de plus pour Maryse et Huguette que pour le vieux Fidel...

Oui, c'est en voaynt le dessin de Claire que Maryse et Huguette sont entrées dans mon monde et plus tard, quand je les ai vues pour de vrai, elles n'éatient donc plus des simples poules, mais ces deux petites âmes coquetts rt cocottes qui faisaiejt parti de tout cet enselbe de êve...De la tiny House, des Yourtes, des Vivres. La roue a tourné, amis le rêve reste. Plus vivant que jamais.

Une consolation reste: Maryse et Huguette n'avaient pas à subrir le sort de millions de congèneres enfermées dans des cages industrielles, afin de produire des oeufs à 10cts pour Aldi. Souffrance anonyyme, mort industrielle, de la marchandise qui respire.
Maryse et Huguette ont eu une vie différente et maintenant qu'elles sont parties vers l'Autre Monde s'en souviendront et la chaleur de leur souvenir peut se ressentir jusqu'ici.

Adieu, Maryse et Huguette, merci d'avoir été avec nous.