Ils ont dit non : Charlie Hebdo

par LES VOIVRES 88240  -  9 Avril 2016, 04:48

Sandrine a partagé ce dessin de Charlie Hebdo

Sandrine a partagé ce dessin de Charlie Hebdo

Ce que ce dessin ne dit pas, c'est qu'une bonne partie de ces fraudeurs est directement responsable des bombes que les islamistes font sauter chez nous, soit en leurs vendant les obus et les explosifs, soit en achetant leur pétrole ou objets d'art pillés en Syrie, en Irak, en Afghanistan ... soit en plaçant l'argent des terroristes dans leurs banques et en passant leurs ordres de bourse.

N'oublions pas qu'en 2001 déjà par l'intermédiaire de tels individus, des spéculateurs avait gagné une fortune en jouant les veilles à la baisse, les entreprises dont les bureaux seraient détruits lors de l'attaque du World Trade Center et les compagnies aériennes dont les avions avaient été détournés.

Ce ne sont pas seulement des fraudeurs, ce sont des tueurs.

Quand nos enfants, nos amis, au Bataclan ou à Bruxelles, sont victimes des terroristes, ce sont eux qui leurs ont donné la possibilité de gagner une grande partie de l'argent qui a permis de mener ces attentats.

Les comptes offshore ne servent pas seulement à échapper au fisc mais sont également utilisés pour blanchir l'argent dont l'origine est frauduleuse.

Nos dirigeants viennent de refuser de voter une fois de plus une loi permettant de lutter efficacement contre ceux ci.

"La plupart des belles pièces n’ont pas réapparu, confirme Edouard Planche, responsable de la lutte contre les trafics culturels à l’Unesco. Nombre d’entre elles se trouvent sans doute dans des ports francs - Genève, Luxembourg, Singapour ou Shanghai "

Extrait

Ils ont dit non : Charlie Hebdo
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Diana Kennedy 23/03/2017 13:31

Ou tout ce commerce immonde avec l'Arabie saoudite, pays soigneusement épargné par Trump dans son "Muslim Ban", pays dont l'idéologie égale celle de Daesh, pays qui finance les mosquées en Europe et l’importation d'Imams haineux, pays où les femmes sont exclues des droits humains les plus basiques - or PERSONNE ne s'en offusque. Pourquoi? parce que trop de fric

LES VOIVRES 88240 23/03/2017 14:10

Si Daesh n'avait pas l'accord de la finance mondiale il ne pourrait pas faire ses transactions qui lui permettent d'acheter ses armes. Déjà au 11 septembre les bourses avaient permis à Al Qaïda de jouer à la baisse sur les sociétés touchées par son attentat.