Balade contée avec l'Eaud'ici

par LES VOIVRES 88240  -  24 Mars 2016, 06:03  -  #maisondici, #EAUDICI, #Etang Lallemand

Article et photos : beaucoup d'Evelyne, un peu de lesvoivres88240

Balade contée avec l'Eaud'ici

En route pour une balade contée autour de l'étang Lallemand. Balade enchantée à la rencontre des facéties des Sotrés, ces petits êtres qui hantent les forêts vosgiennes.

Balade contée avec l'Eaud'ici

Lieu du rendez-vous : l’abri d’ici où Simon nous accueille avec café ou jus de fruits.

L'ambiance est donnée : agréable et conviviale. Puis arrivent Geoffrey, le responsable de l’Eau d’ici, Frédéric de l'aquaculture d'ici qui organisait en parallèle son concours de pêche de carnassiers à l'étang. Et nous d'ici et d'ailleurs.

On papote, on échange, on se retrouve et à la queue leu-leu, 2 par deux, il faudra suivre le guide. Je m'aperçois que les adultes ne sont pas mieux disciplinés que les élèves. Un pas en avant, un pas en arrière, un pas sur l'côté … Très vite, du rang, il ne restera plus que le nom

Balade contée avec l'Eaud'ici

Empruntant la passerelle récemment rénovée, nous nous retrouvons pour une première histoire. Simon la lit sur un morceau de bois, trouvé là au bord d'une rambarde. Nous l'écoutons nous raconter qui sont les Sotrés et comment Bobla leur chef veille sur tous les êtres de la forêt. Un peu à la manière des larves des insectes typographes qui sillonnent des galeries dans les arbres, l'histoire est ainsi écrite.

Magie d'un instant.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Puis voici qu'on nous apprend qu'il ne faut pas croire que toutes les grenouilles vont naturellement à l'eau ! Avez-vous déjà entendu parler de cette petite grenouille qui avait peur d'être mouillée ? Celle-ci a dû attendre un gros orage et de nombreuses gouttes de pluie pour se décider à rejoindre ses semblables dans la mare ou l'étang.

Et de continuer à nous enseigner sur les différentes espèces de batraciens. Nous voici invités à contribuer à expliquer ce qui différencie, en majeure partie, grenouille et crapaud : La peau. Pendant que les grenouilles chantaient, les crapauds se moquaient d'elles. Il fallait nous entendre imiter le chant des unes et les moqueries vocales des autres ! Simon ne se laisse pas perturber par ce concert de vocalises improvisé. On apprend que le feu est à l'origine des verrues sur la peau des crapauds. Un grand feu suite à un orage violent, déchaînement des éléments parce que les crapauds ne cessaient leurs moqueries vis à vis de leurs cousines les grenouilles.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Assez coassés! Il nous faut rejoindre un aulne de l'autre côté de l'étang. Les fossés nettoyés et creusés récemment laissent ainsi le chemin de planches au sec. Pas de perte d'équilibre, pas de plouf dans la zone humide.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Qui pourrait croire qu'à cet endroit, assis dans le pré qui borde l'onde, nous apprendrons comment et pourquoi l'aulne est un arbre dont la sève s'oxyde très vite au contact de l'air pour devenir rouge ?

Balade contée avec l'Eaud'ici

Des sorcières, une histoire d'amour entre deux jeunes enfants du village Pierrick et Béatrice, les 12 coups de minuit, une jeune fille qui ne veut pas vendre son âme au diable et qui perd son cœur. Celui-ci sera remplacé par un cœur sculpté par les mains de son bien aimé dans le bois d'un aulne.

Autant d’éléments qui sauront élucider cette couleur rouge du bois d'aulne.

Balade contée avec l'Eaud'ici

On quitte l'étang. On laissera le souterrain qui mène au pont des fées mais dont on ne dira mot. Secret !

Balade contée avec l'Eaud'ici

Sous le soleil resplendissant de ce dimanche de mars, nous empruntons le chemin qui mène à la Colause en passant à proximité de l'arbre au cœur, témoin des amours des esprits de la forêt.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Nous faisons connaissance avec Roger le merle qui, suite à une blessure au niveau de son aile, n'a pu entamer sa migration vers les pays chauds. Il eut beau demander de l'aide au chêne, au bouleau, au hêtre pour qu'ils l'accueillent et lui fassent un nid douillet pour passer l'hiver, aucun n'eut pitié de ce petit oiseau. C'est alors que Roger se dirigea vers ces arbres aux aiguilles qui lui offrirent l'hospitalité.

Bobla vint à passer et s'étonna de voir le merle encore là à cette saison. Ce dernier raconta à Bobla comment, suite à une blessure, il n'avait pu migrer et vers lesquels de ces arbres, il avait trouvé abri. Le chef des esprits de la forêt entra dans une grande colère et demanda au vent de redoubler de force et de diriger son courroux vers les grands arbres orgueilleux qui n'avaient pas daigné prendre soin d'un tout petit oiseau blessé.

C'est ainsi que certains arbres, en souvenir de Roger garderont leur parure verte et que d'autres se trouveront nus en hiver. C'est aussi depuis ces temps-là que les merles ne sont plus des oiseaux migrateurs.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Plus loin, le long du sentier des pierres, nous nous attarderons vers un grand hêtre. Au creux de nos oreilles attentives, Simon nous raconte pourquoi l'écorce de cet arbre est si lisse. C'est la faute au menuisier travaillant principalement le bois du hêtre qui a provoqué la colère de Dieu puisqu'il ne respectait pas le sabbat. D'humeur ronchonne, le menuisier fit abstractions des recommandations de Dieu en grognant et en continuant à travailler le dimanche. Dieu alors le transforma en ours et le punit davantage en rendant lisse l'écorce des hêtres. Ainsi le pauvre homme, devenu ours, ne put jamais grimper à son arbre préféré. Donc si un jour, un ours t'attaque quand tu te balades en forêt, tâche de trouver un hêtre, pourvu que tu saches y grimper et tu seras en sécurité. Mais les ours pour se venger, creusent au pied de ces hêtres pour tenter de les déraciner.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

La balade se poursuit. Malheureusement, nous ne pouvons rester plus longtemps. Un timing très serré joue en notre défaveur...

Balade contée avec l'Eaud'ici

Merci pour ces jolies histoires du temps passé. Elle ne font que conforter mon idée de l'existence des fées et autres personnages fantastiques dans cette forêt vosgienne.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Manque de chance cette ballade poétique annoncée depuis deux mois, je n'ai pu la suivre longtemps.

Diana Kennedy avait organisé ce même jour une conférence exposition sur son pèlerinage en Italie.

Depuis des mois je la suis, mais sur Internet seulement, j'avais déjà raté un rendez-vous avec elle à Saint Etienne les Remiremont. Elle avait demandé à un maximum de personnes de pousser derrière elle aujourd'hui pour soutenir son projet de jumelage avec Maglie.

Je m'excuse donc encore une fois auprès de Geoffrey, Simon et Marjolaine pour mon départ précipité.

Je remercie Evelyne pour ce bel article. Il permettra de montrer tout le charme de cette après-midi.

Malheureusement pour moi, le sotré , l'ami de Simon s'est vengé. De toutes les façons possibles.

Plusieurs personnes étaient en retard. Je n'ai donc pu marcher que 10 minutes avec le groupe au lieu des 45 que j'espérais.

Il faisait un temps magnifique. Un grand ciel plein de bleu et de soleil pour bien me faire regretter ma fuite.

Où le sotré a fait fort c'est quand je suis arrivé dans la salle de conférence. Une photo et l'icône " Batterie Vide" s'affiche. Je les change, de nouveau "batterie Vide"J'entends ricaner. C'était le sotré qui se moquait.

Ce n'était pas fini, à la fin de la conférence alors que je devais partir dans dix minutes pour accompagner Claire à la gare, je le soupçonne d'ailleurs d'avoir avancé l'heure pour me stresser plus, à la fin de cette conférence donc, il a organisé une telle presse autour de Diana que je n'ai pu seulement la saluer.

Et aujourd'hui alors que je me prépare à relater cette conférence, j'entends de nouveau son rire. Il a caché mon cahier de notes. Impossible de le retrouver.

Moralité : un sotré n'aime pas, mais pas du tout quand vous revenez sur votre parole.

Simon que faut-il faire pour l'amadouer ?

Malheureusement, je suis bien forcé de reconnaître que ce n'était que de simples petites farces, celles dont on rit par la suite.

J'avais pu assister à la conférence de Diana et prendre des photos. Je m'étais souvenu que mon cahier était resté à la mairie et pour le reste, hé bien Evelyne avait écrit un très bel article.
J'espère donc que le sotré ne m'en voudra d'avoir eu un peu d'humeur à son encontre.
En fait la parution de cet article a été en premier retardée par des démons bien réels, en chair et en os. Des démons fous furieux qui au nom de leur idéologie dévoyée ont massacré des dizaines de personnes chez nos amis belges
J'ai, pour rendre hommage à ces malheureux, retardé d'un jour cette histoire pour publier le compte rendu de la conférence de Diana.

"Elles sont méchantes, les sorcières ? " demandaient les élèves d'Evelyne.

Rien ne peut être aussi méchants que ces fous.

Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici
Balade contée avec l'Eaud'ici

Evelyne 23/03/2016 17:04

J'aurais voulu que vous voyiez leurs yeux briller quand j'ai tenté de me mettre à la place de Simon pour leur raconter les belles histoires entendues dimanche. Je ne suis pas Simon, nous n'avions pas une forêt mais une salle de classe avec des élèves passionnés par un étang aux mille petites bêtes, par Ipono, par des yourtes ou des tiny house, par un dessinateur qui les enchante. Je suis juste une maîtresse qui s'émerveille (même vieille) autant que ses élèves quand elle les voit avec des pépites d'or dans les yeux. Et ça c'est du bonheur. Et ça, ça aide (un peu) à oublier la barbarie et la cruauté.